Fonction publique: une association propose 27 mesures pour la diversité sociale

Écrit par sur 24 janvier 2023

PARIS : Pré-recrutement, revenu minimum, révision des épreuves d’admission: l’association La Cordée présente mardi 27 propositions pour accroître la diversité sociale dans la fonction publique et par là « redonner toute sa force au service public ».

Pour les membres de l’association, créée en 2016 par des anciens de la prépa Egalité des chances de l’ENA, la fonction publique subit « partout sur le territoire (…) une crise d’attractivité », avec près de trois fois moins de candidats aux concours externes de l’Etat qu’il y a vingt ans.

Plombé par « une réduction chronique de ses moyens et donc de son efficacité », le service public est aussi « miné par son manque d’ouverture sociale », déplore La Cordée.

Pour y remédier, l’association propose de mettre en place un « revenu minimum de 800 euros par mois » pour les étudiants les moins fortunés qui se préparent à un concours de la fonction publique.

La Cordée plaide aussi pour garantir un emploi « dès les premières années de licence » aux étudiants qui se forment à des métiers en tension (éducation, enfance, santé), pour autant qu’ils terminent leurs études et leurs stages. Dans les quartiers « politique de la ville » et en milieu rural, ce dispositif de pré-recrutement pourrait être étendu au-delà des seuls métiers en tension.

L’association veut aussi agir sur le recrutement en révisant les épreuves des concours, en diversifiant la composition des jurys et en obligeant leurs membres à suivre une formation sur la lutte contre les discriminations.

« Le concours peut être un mode de recrutement intelligent, nous ne sommes pas contre », explique à l’AFP Damien Zaversnik, coprésident de La Cordée.

« Mais nous demandons une réflexion collective » qui associerait chercheurs, employeurs, candidats et associations « pour que le concours soit un instrument de recrutement, de compétences et non pas de tri », ajoute-t-il.

La Cordée demande enfin que les administrations de plus de 1 000 agents élaborent un « plan de responsabilité sociale », et qu’un index de l’égalité professionnelle soit imposé chez tous les employeurs publics pour mesurer leur engagement en la matière.

L’association doit formaliser ces propositions mardi soir lors d’un événement à l’Assemblée nationale, au cours duquel le ministre de la Fonction publique, Stanislas Guerini, doit s’exprimer.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background