A Manille, Blinken loue l’alliance américano-philippine «inébranlable»

Écrit par sur 6 août 2022

MANILLE : Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a rencontré samedi à Manille le nouveau président philippin Ferdinand Marcos Jr et a fait l’éloge de l’alliance « inébranlable » entre les deux pays, au moment où les tensions montent avec la Chine.

« L’alliance est forte, et je pense qu’elle peut devenir plus forte encore », a déclaré le chef de la diplomatie américaine à M. Marcos Jr, qui a pris ses fonctions le 30 juin dernier.

Les Etats-Unis sont liés aux Philippines par un pacte de sécurité, et soutiennent leur ancienne colonie dans les contentieux territoriaux qui l’opposent à Pékin en mer de Chine méridionale.

L’engagement de Washington envers ce pacte de défense mutuelle est « inébranlable », a affirmé M. Blinken devant les journalistes. « Nous sommes toujours aux côtés de nos partenaires », a-t-il poursuivi. « Il est important de le souligner en raison de ce qui se passe au nord d’ici dans le détroit de Taïwan. »

La visite du chef de la diplomatie américaine dans l’archipel intervient au moment où la Chine mène les plus grands exercices militaires de son histoire autour de Taïwan, île située à seulement 400 km au nord des Philippines, en représailles à la visite à Taipei de la cheffe des députés américains Nancy Pelosi.

Lors d’entretiens virtuels avec son homologue philippin Enrique Manalo, Blinken a déclaré que les Etats-Unis étaient « déterminés à agir de manière responsable » pour éviter une crise.

« Le maintien de la paix et de la stabilité de part et d’autre du détroit de Taïwan est vital non seulement pour Taïwan, mais aussi pour les Philippines et de nombreux autres pays », a déclaré M. Blinken.

M. Manalo a répondu à M. Blinken que les Philippines ne pouvaient pas se permettre une « nouvelle escalade des tensions dans la région », car elles doivent relever des « défis importants », tels que la relance de leur économie frappée par la pandémie.

« Les Philippines continuent de se tourner vers les grandes puissances pour les aider à calmer le jeu et à maintenir la paix », a-t-il déclaré.

Antony Blinken est le responsable américain de plus haut rang à rencontrer M. Marcos Jr depuis son arrivée au pouvoir.

Washington a une relation complexe avec la famille du nouveau président.

Ferdinand Marcos, le père de l’actuel chef de l’Etat, a dirigé sans partage les Philippines pendant deux décennies avec le soutien de Washington, qui voyait en lui un allié pendant la Guerre froide. Le gouvernement américain a ensuite pris ses distances avec lui, et il s’est réfugié à Hawaii en 1986 après avoir été renversé par un soulèvement populaire.

Alors que la tension monte dans la région, les Etats-Unis cherchent à consolider leur alliance avec les Philippines, en vertu de laquelle l’armée américaine peut accéder à certaines bases du pays et y stocker du matériel militaire.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background