L’UGTT reste ferme pour la grève dans la fonction publique

Écrit par sur 4 août 2022

Le Secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, a exprimé son rejet de toutes les tentatives de faire porter à la Centrale syndicale le fardeau des accumulations passées et les erreurs des partis et des pouvoirs qui s’étaient succédé au pouvoir, et ce, lors d’une déclaration sur Shems Fm à partir de Sfax où il participe à la commémoration de la bataille du 5 août 1947.

Il a assuré, d’autre part, que l’on ne peut pas dissocier le politique de l’économique et du social et que les positions de l’UGTT sont toujours fermes et constantes, rappelant la grève menée le 16 juin dernier et la ferme décision d’une prochaine grève générale dans la fonction publique.

A ce sujet, Taboubi a critiqué le manque d’interaction du pouvoir exécutif en place avec cette grève et le peu d’intérêt manifesté de sa part à trouver les solutions adéquates, bien que plus d’un mois soit passé depuis cette date-là.

Sur un autre plan, le Secrétaire général de l’UGTT est revenu sur la hausse vertigineuse des prix, ce qui n’a jamais été vu auparavant, faisant porter la responsabilité de cette situation au « décisionnaire politique » qui dirige le pays.

Et revenant sur le référendum tenu le 25 juillet dernier et la participation des Tunisiens, Taboubi a déclaré que : » Si le peuple est satisfait de la situation, que Dieu lui vienne en aide, mais si c’est le contraire, l’UGTT militera et fera les pressions nécessaires dans le bon sens… ».


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background