Maroc: les aiguilleurs du ciel menacent de faire grève, l’Europe s’inquiète

Écrit par sur 3 août 2022

CASABLANCA: Quinze jours. C’est le nombre de jours de grève prévus par les contrôleurs de l’air marocains. Le Bureau national unifié des contrôleurs de la circulation aérienne du Maroc avait en effet annoncé, il y a quelques jours, avoir déposé un préavis de grève du 3 au 18 août 2022.

Cet appel à la grève est justifié, selon le Bureau national unifié des contrôleurs de la circulation aérienne du Maroc, par la non application du protocole d’accord signé en 2019 avec l’Office national des aéroports marocains (ONDA), qui prévoyait, entre autres, la mise en place d’un statut unique pour les contrôleurs aériens et l’adoption d’un certain nombre d’acquis dans leur plan de carrière.

Si la grève n’est pas pour l’instant officiellement confirmée, la menace se précise, comme en témoigne l’inquiétude affichée par l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne. Le Network Manager Operations Center (NMOC) d’Eurocontrol a en effet alerté lundi avoir été «informé d’une éventuelle grève nationale des contrôleurs aériens marocains du 3 au 18 août».

Le NMOC a indiqué que cette action, bien qu’elle ne soit pas «officiellement confirmée», aura un impact sur «tout le trafic de/vers le Maroc en plus des survols».

Citant une «source aéroportuaire», le média marocain en ligne Le360.ma affirme que les négociations se poursuivent entre la direction de l’ONDA et le bureau national unifié des contrôleurs aériens, syndicat affilié à la Confédération démocratique du travail (CDT).


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background