La circulation des trains interrompue au sud de Bordeaux en raison d’un incendie

Écrit par sur 3 août 2022

BORDEAUX: La circulation des trains était interrompue au sud de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, mardi en raison d’un incendie qui s’est déclaré en milieu d’après-midi dans les Landes, a-t-on appris auprès de la SNCF, la compagnie nationale des chemins de fer.

Le trafic de « tous les trains est interrompu depuis 15 h 00 (13 h 00 GMT) sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Dax-Tarbes », après un incendie aux abords des voies à Laluque, dans le sud des Landes, selon un porte-parole de la SNCF.

La circulation, stoppée vers 15 h 30 (13 h 30 GMT) entre Morcenx et Dax, « ne reprendra pas ce soir », a-t-on appris auprès de la compagnie.

Sur les lignes Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Dax-Tarbes, « trois TGV (trains à grande vitesse) à destination de Paris partant du sud de Bordeaux ont été retenus en gare de Dax. Ils repartiront vers leur gare d’origine », a ajouté la SNCF.

Dans un communiqué en début de soirée, la préfecture des Landes a souligné que l’incendie était « toujours en cours », mais que la situation était jugée « favorable ».

INCENDIE ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE: 210 HECTARES PARCOURUS, UN VILLAGE ÉVACUÉ

Un village des Alpes-de-Haute-Provence a été préventivement évacué mardi en raison d’un incendie qui a parcouru 210 hectares sans jamais toutefois menacer les habitations, a-t-on appris auprès des pompiers.

« Le village de Niozelles qui était le plus exposé a été évacué », a indiqué la préfecture à l’AFP sans pouvoir indiquer le nombre précis de personnes qui ont quitté leur maison, alors que le chiffre de 200 évacuations avait été annoncé dans un premier temps.

Un gymnase a été mis à la disposition des évacués par la mairie de Forcalquier mais, selon la préfecture, seule une centaine de personnes s’y sont présentées en fin de journée et à peine une vingtaine sont restées sur place. Cinq personnes de la Protection civile sont mobilisées pour leur prise en charge.

Elle a précisé que la SNCF avait « distribué de l’eau et des repas à l’ensemble des voyageurs » bloqués, mettant « tout en œuvre pour leur proposer des solutions d’hébergement ».

Le feu, qui a détruit 30 hectares de pins, mobilisait deux Canadairs, un avion Dash, près de 170 sapeurs-pompiers et une dizaine de gendarmes, a ajouté la préfecture.

Un autre incendie avait été circonscrit dans la matinée après avoir parcouru depuis dimanche 300 hectares dans la forêt de pins dans l’extrême nord de ce département.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background