Le président Biden salue l’offre irakienne d’accueillir les pourparlers entre l’Arabie saoudite et l’Iran

Écrit par sur 16 juillet 2022

DJEDDAH : Les menaces permanentes de l’Iran à l’encontre des États-Unis et de leurs alliés ont alimenté les tensions dans la région ces dernières années

Le président américain Joe Biden a salué samedi l’initiative du Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kadhimi, d’accueillir à Bagdad des discussions entre l’Arabie saoudite et l’Iran.

Cette déclaration a été faite lors d’une conférence de presse tenue à Djeddah, en Arabie saoudite, à la suite d’une rencontre entre le président américain et M. Al-Kadhimi.

Les menaces permanentes de l’Iran à l’encontre des États-Unis et de ses alliés ont alimenté les tensions dans la région ces dernières années.

L’année dernière, M. Al-Kadhimi a survécu à une tentative d’assassinat à l’aide de drones explosifs, que certains ont imputée à des factions soutenues par l’Iran, dans un contexte de tensions croissantes et d’affrontement entre les forces de sécurité irakiennes et les milices chiites pro-iraniennes au sujet des résultats des élections.

Au cours de la conférence de presse, M. Biden a déclaré vouloir soutenir la démocratie irakienne.

«Je veux que la presse et que vous sachiez que nous voulons être aussi utiles que possible dans cet objectif » , a-t-il déclaré.

M. Al-Kadhimi a évoqué les «relations stratégiques et amicales» entre les États-Unis et l’Irak et a remercié les États-Unis pour leur soutien dans la lutte contre les groupes terroristes.

On estime à 2 500 le nombre de soldats américains qui restent en Irak pour soutenir la lutte du pays contre Daesh, selon un rapport de l’agence AP.

La rencontre entre Biden et Al-Kadhimi a eu lieu avant un sommet avec les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe, de l’Égypte, de l’Irak et de la Jordanie à Djeddah.

Le président américain et les dirigeants arabes doivent discuter de la sécurité régionale dans un contexte de tensions croissantes avec l’Iran, ainsi que du renforcement de la coopération et de l’amélioration des relations entre les États-Unis et les pays de la région.

M. Biden a également rencontré le président égyptien Abdul Fattah El-Sisi à Djeddah. Il s’agit de la première rencontre en personne entre les deux dirigeants depuis que M. Biden a pris ses fonctions en 2021.

M.Biden a remercié son homologue égyptien pour le rôle de l’Égypte dans le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas l’année dernière dans la bande de Gaza, une reconnaissance du rôle du Caire dans la région.

«J’ai hâte de travailler avec vous sur toute une série de questions», a déclaré Biden à El-Sisi.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background