Appel de Macron à la sobriété: la gauche demande un passage aux «actes»

Écrit par sur 15 juillet 2022

PARIS: Des députés de l’alliance de gauche Nupes ont appelé vendredi Emmanuel Macron à « passer des paroles aux actes », après son annonce d’un « plan de sobriété » énergétique pour « consommer moins », lors de l’interview présidentielle du 14-Juillet.

« Oui, il faut de la sobriété, mais il faut passer de la parole aux actes », a critiqué la députée écologiste Sandrine Rousseau sur France 2.

« Ce n’est pas en éteignant les lumières qu’on va changer quoi que ce soit », a-t-elle estimé, appelant à un changement « radical ».

Le député Insoumis Adrien Quatennens a pour sa part rappelé sur BFMTV-RMC que « l’Etat a été condamné deux fois pour inaction climatique » et fustigé un quinquennat précédent « d’irresponsabilité écologique ».

« On a un gouvernement qui semble faire mais qui a souvent fait semblant », a pour sa part tranché le socialiste Boris Vallaud dans une interview au quotidien Les Echos.

L’INTERVIEW PRÉSIDENTIELLE DU 14 JUILLET MOINS SUIVIE QU’EN 2020

L’entretien télévisé d’Emmanuel Macron du 14-Juillet, diffusé en direct sur TF1 et France 2, a rassemblé au total 6,7 millions de téléspectateurs, un score inférieur à celui enregistré le 14 juillet 2020 pour la précédente interview du chef de l’Etat.

Quelque 46,5% des téléspectateurs ont suivi l’interview d’Emmanuel Macron, menée en direct de l’Elysée par Anne-Claire Coudray (TF1) et Caroline Roux (France 2), selon un communiqué conjoint des deux chaînes.

Dans le détail, France 2 a enregistré 2,6 millions de téléspectateurs, représentant 18,2% de part d’audience (PDA), et TF1 4,1 millions (28,3%).

Avec cette interview de près d’une heure, le chef de l’Etat est revenu à une tradition présidentielle de laquelle il avait préféré s’écarter dès le début de son premier mandat en 2017. Il s’était finalement plié à l’exercice en 2020 pour annoncer plusieurs mesures face à la crise économique et sanitaire.

Cet entretien avait été alors suivi par près de 9 millions de téléspectateurs, réalisant une part d’audience totale de 62,7%, selon les données de Médiamétrie.

Face au risque de pénurie lié à la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron avait déclaré jeudi: « On doit rentrer collectivement dans une logique de sobriété », en expliquant qu’il demanderait « aux administrations publiques, aux grands groupes de préparer un plan ». « On doit accélérer la réponse » au réchauffement climatique, a-t-il poursuivi.

Concrètement, le chef de l’Etat a préconisé de « faire attention collectivement, le soir aux éclairages quand ils sont inutiles ».

« Les efforts individuels ne peuvent pas suffire », a réagi Boris Vallaud.

« C’est d’abord les plus gros qui peuvent commencer à faire ces efforts », a pour sa part pointé Adrien Quatennens, liant la question du pouvoir d’achat à celle de la transition écologique. « Les 10% les plus riches consomment 20 fois plus que les 10% les plus pauvres », au niveau mondial, a-t-il argué.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background