Sadok Belaid : « Les modifications introduites dans le projet de constitution sont insignifiantes »

Écrit par sur 14 juillet 2022

Le doyen Sadok Belaid, président de la Commission consultative nationale pour une nouvelle République, n’en démord pas !

Initiateur de la première version du projet de la nouvelle constitution et président de la commission consultative il avait présenté un projet au président Kais Saied. Ce projet de nouvelle constitution a été jeté aux oubliettes et c’est une autre version que Kais Saied a publié dans le JORT, le 30 juin dernier.

Revenant sur cette polémique, Sadok Belaid a rappelé, ce jeudi 14 juillet 2022 sur les ondes de Diwan fm, que la première version était très différente du texte qu’il a lui-même présenté au chef de l’Etat le 20 juin.

Par la suite, c’est une autre version modifiée qui a été publiée au JORT, puis celle-ci a été, de nouveau modifiée dans une nouvelle version datant du 8 juillet, après les critiques essuyées.

Selon Sadok Belaid, les modifications apportées par le président de la République à la version du projet de constitution publié le 30 juin sont insignifiantes, estimant que « le Chef de l’Etat prend les Tunisiens pour des idiots ».

Le constitutionnaliste et président coordinateur de la commission consultative pour la nouvelle République avait d’ailleurs publié la version originale du projet de Constitution sur les colonnes d’Assabah, affirmant que celle parue au JORT (le 30 juin) est « dangereuse », porte atteinte à l’identité de la Tunisie et ouvre la voie vers une dictature en attribuant tout le pouvoir au président de la République.

« Son projet renvoie à la théorie plus ou moins fumeuse de la construction de la démocratie par la base qui nous promet une sacrée pagaille », estime également Sadok Belaïd.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background