Retour des pèlerins en Arabie saoudite: leur santé et leur bien-être demeurent une priorité

Écrit par sur 8 juillet 2022

DJEDDAH: Après deux ans de limitation stricte du nombre de pèlerins, les mesures de précaution visant à empêcher la propagation de la pandémie de Covid-19 ont été assouplies en Arabie saoudite et le ministère du Hajj et de l’Omra a augmenté la capacité pour les rituels du Hajj. Cette année, le Royaume accueillera un million de pèlerins en provenance du monde entier.

Leur santé et leur bien-être demeurent une priorité absolue et le ministère de la Santé a équipé vingt-cinq hôpitaux et cent cinquante-six autres établissements de santé, en plus de fournir cent quatre-vingts ambulances et cinq mille lits supplémentaires pour les patients à La Mecque, à Médine et dans d’autres Lieux saints.

Ce mois-ci, le ministre de la Santé, Fahad al-Jalajel, a rencontré les directeurs des pôles de santé du Hajj alors qu’il suivait la progression des préparatifs dans les établissements de santé des régions d’Arafat, de Mina et de Muzdalifah.

Accompagné du Dr Hatem al-Omari, PDG du Centre de soins de la Mecque, M. Al-Jalajel a visité un certain nombre d’établissements à Arafat, notamment l’hôpital général d’Arafat, le centre de santé d’Arafat, l’hôpital East Arafat, l’hôpital Jabal al-Rahma et l’hôpital général de Namira.

Il a également visité dix-sept établissements à Mina, dont l’hôpital Mina al-Jaser, l’hôpital Mina al-Wadi, l’hôpital d’urgence de Mina et l’hôpital New Street, en plus des services de santé de la King Abdullah Medical City à La Mecque.

Lors des inspections du 20 juin, M. Al-Omari a indiqué que les établissements étaient équipés des derniers dispositifs médicaux. Par ailleurs, grâce à leurs procédures, les cas d’urgence sont transportés rapidement et efficacement vers des établissements centraux comme l’hôpital Al-Haram et l’hôpital Ajyad.

La coordination entre tous les établissements de santé et les hôpitaux de La Mecque est optimale, ce qui permet de traiter tous les types de cas qui pourraient survenir, a-t-il ajouté.

Le Centre de soins de La Mecque, sous la supervision directe du ministère de la Santé, exploite toutes les ressources et capacités fournies par le gouvernement pour proposer des services de santé de la plus haute qualité et garantir la sécurité des pèlerins, a déclaré Hatem al-Omari.

Pour atteindre la pleine capacité opérationnelle et contribuer à une saison du Hajj réussie, le Centre de soins de La Mecque a organisé un programme de formation intensif de douze jours, intitulé «Compétences pour traiter les invités du Très Miséricordieux en première ligne» pour trois cents professionnels de la santé dans les hôpitaux et autres établissements médicaux.

Ce programme permet au personnel médical de se familiariser avec les mécanismes nécessaires pour aider les pèlerins, répondre à leurs préoccupations et les servir grâce à des moyens de communication pratiques et flexibles, notamment la langue des signes. Il est également conçu pour renforcer les compétences de ceux qui travaillent sur le terrain pendant le Hajj afin qu’ils puissent fournir des services inclusifs et efficaces.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background