Les comptes des Hôpitaux de Paris encore dans le rouge en 2022

Écrit par sur 6 juillet 2022

PARIS: L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) prévoit un déficit supérieur à 200 millions d’euros en 2022, pour la troisième année consécutive, à cause notamment de l’inflation et du Covid, selon le budget prévisionnel présenté en interne et consulté mercredi par l’AFP.

Nicolas Revel aurait pu espérer meilleur cadeau d’accueil. Le nouveau directeur général des Hôpitaux de Paris, nommé lundi en Conseil des ministres, a passé en revue mardi les nouvelles prévisions budgétaires de l’institution devant la commission médicale d’établissement, sorte de parlement des médecins de l’AP-HP.

Les chiffres ne sont pas bons: le déficit est attendu à 228 millions d’euros cette année, contre 184 millions prévus en décembre.

Une nette « dégradation » essentiellement due à l’inflation qui fait flamber les prix des sous-traitants et autres « services extérieurs ». L’addition est déjà estimée à 58 millions d’euros fin mai, assez pour souligner « le besoin d’accompagnement financier » par la Sécurité sociale et le ministère de la Santé.

L’AP-HP souffre aussi d’un « début d’année très marqué par la Covid », qui a de nouveau entraîné « des déprogrammations massives » au premier trimestre, ainsi qu’une « consommation importante d’intérim et d’heures supplémentaires », de l’ordre de 70 millions en seulement trois mois.

Une perte d’activité et des surcoûts a priori couverts par la « garantie de financement » des hôpitaux, que le gouvernement vient de prolonger jusqu’à la fin de l’année.

Pour limiter les pertes cette année, « des plans d’action de court terme » ont été lancés depuis plusieurs mois, sans réduction des effectifs. Au contraire, 800 recrutements sont déjà « actés pour l’été » et plus de 1 200 autres « prévus et planifiés sur le second semestre » afin de rouvrir des lits et d’augmenter les recettes.

Trop peu à ce stade pour redresser la barre après les déficits record enregistrés en 2020 (-246 millions) et 2021 (-230 millions). Faute d’amélioration, la dette des Hôpitaux de Paris devrait dépasser 3,4 milliards d’euros en fin d’année, contre 2,5 milliards fin 2019, juste avant la crise sanitaire de Covid-19.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background