Le projet de la nouvelle Constitution suspendu aux résultats du référendum

Écrit par sur 2 juillet 2022

Le projet de la nouvelle Constitution, présenté le 30 juin par la présidence de la République ne pourra entrer en vigueur qu’après son adoption lors du prochain référendum du 25 juillet et l’annonce des résultats par l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE).

C’est ce qu’a annoncé le président de l’Institut politique de Tunis Ahmed Idriss, dans une déclaration à l’agence TAP, en marge de la tenue des travaux de la commission administrative nationale de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) à Hammamet.

A cette occasion, il a tenu à expliquer que l’article 5 du projet de la constitution pourrait limiter les libertés puisqu’il fait référence aux « préceptes de l’Islam ».

Il a, à cette occasion, appelé les différentes composantes de la société civile à accroitre la vigilance lors du référendum notamment l’observation au niveau des bureaux de vote pour garantir une crédibilité des résultats.

Rappelons que le projet de la nouvelle constitution est composé de dix chapitres, incluant 142 articles. il a été publié au Journal officiel de la République tunisienne (JORT) n°74 du 30 juin 2022, et devra être soumis au vote, lors du référendum du 25 juillet 2022.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background