Les dirigeants de l’Égypte, du Bahreïn et de la Jordanie discutent du sommet régional américain en Arabie saoudite

Écrit par sur 20 juin 2022

LE CAIRE: Le sommet régional américain de Djeddah, prévu le mois prochain, a figuré en tête de l’ordre du jour d’une réunion trilatérale entre le président égyptien Abdel Fattah el-Sisi, le roi de Bahreïn Hamad ben Isa al-Khalifa et le roi Abdallah de Jordanie, dimanche à Charm el-Cheikh.

Le président américain, Joe Biden, se rendra à Djeddah les 15 et 16 juillet, où il discutera avec d’autres dirigeants réunis de la crise énergétique, des guerres en Ukraine et au Yémen, du dossier nucléaire iranien, de la cybersécurité et de la sécurité alimentaire.

Les dirigeants ont souligné la nécessité d’élargir la coopération trilatérale dans tous les secteurs afin de répondre aux aspirations de leurs peuples et de renforcer la sécurité et la stabilité régionales.

La réunion a mis l’accent sur l’importance de continuer à œuvrer pour intensifier l’action arabe commune afin de faire face aux défis de la sécurité alimentaire, de la hausse des prix et des coûts de l’énergie au vu des développements mondiaux.

Par ailleurs, les dirigeants ont insisté sur la nécessité de soutenir la lutte palestinienne «légitime» et «la solution à deux États», menant à la création d’un État palestinien indépendant sur les frontières du 4 juin 1967, avec pour capitale Jérusalem-Est.

Ils ont également évoqué les efforts déployés pour trouver des solutions politiques aux crises régionales et lutter contre le terrorisme dans le cadre d’une approche globale.

Les trois dirigeants ont salué le sommet qui se tiendra en juillet en Arabie saoudite et qui réunira les dirigeants des États membres du Conseil de coopération du Golfe, ainsi que les dirigeants de la Jordanie, de l’Égypte, de l’Irak et des États-Unis.

Lors d’une réunion bilatérale, El-Sisi et le roi Hamad ont également discuté du renforcement de la coopération économique et des investissements.

Le porte-parole officiel de la présidence égyptienne a ainsi déclaré: «Le président El-Sisi a affirmé la fierté de l’Égypte quant aux liens historiques qui unissent les deux pays et peuples frères.»

Il a ajouté que l’Égypte souhaitait «continuer à renforcer la coopération bilatérale avec Bahreïn dans divers domaines, intensifier le rythme de la coordination conjointe vis-à-vis des développements au Moyen-Orient, et consolider l’unité et l’action arabe commune face aux divers défis régionaux et internationaux».

Le roi Hamad a déclaré que sa visite en Égypte était une «continuation des relations historiques et éminentes qui lient les deux pays, les gouvernements et les peuples, ainsi que leur destin et leur avenir communs».

Le monarque bahreïni a salué le «rôle pivot et ferme de l’Égypte en tant que pilier de la sécurité et de la stabilité dans la région, ainsi que ses efforts pour promouvoir l’action arabe commune à tous les niveaux», exprimant son admiration pour «le développement important et qualitatif dont témoignent (les) relations égypto-bahreïnies dans divers domaines politiques, économiques, de développement et autres domaines d’intérêt commun».

Il a également exprimé son désir d’approfondir les relations avec le pays d’Afrique du Nord.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background