Le président égyptien rencontre le dirigeant yéménite au Caire

Écrit par sur 12 juin 2022

LE CAIRE : Le président égyptien Abdel Fattah El-Sisi a rencontré samedi au Caire Rashad Al-Alimi, président du Conseil des dirigeants présidentiels yéménites.

Les deux dirigeants ont discuté de la question de la liberté de navigation en mer Rouge, compte tenu de la récente escalade des activités hostiles de l’Iran dans cette région.

El-Sisi a souligné « la nécessité de combiner les efforts et d’intensifier l’action conjointe pour protéger la sécurité et la liberté de navigation en mer Rouge, dans le détroit de Bab Al-Mandab et dans le Golfe, ainsi que le lien entre cette question vitale et la sécurité et la stabilité régionales et internationales. »

Al-Alimi s’est dit aligné avec le président égyptien sur la nécessité d’efforts concertés pour assurer la liberté de navigation en mer Rouge.

Les deux hommes ont également discuté de la crise du navire pétrolier Safer. El-Sisi a déclaré que le pétrolier en détresse représente « une menace à multiples facettes » et a exhorté la communauté internationale à résoudre cette crise au plus vite en apportant le soutien et le financement nécessaires au plan des Nations unies. »

El-Sisi a également fait part de son soutien au gouvernement légitime du Yémen.

« Le Yémen a toujours été une porte d’entrée majeure pour l’arabisme et la civilisation humaine », a-t-il déclaré. « L’Égypte ne ménagera aucun effort pour soutenir le Conseil des dirigeants présidentiels, afin de parvenir à une solution politique à la crise yéménite qui garantisse la paix et la stabilité et la fin des souffrances du peuple yéménite ».

« La sécurité et la stabilité du Yémen sont d’une importance capitale pour l’Égypte et l’ensemble du monde arabe », a-t-il poursuivi. « L’Égypte se félicite de l’annonce par les Nations unies de la prolongation de l’accord d’armistice au Yémen. Nous appelons toutes les parties à appliquer pleinement les termes de l’accord, car cela représente un développement positif qui pourrait lancer un processus politique global au Yémen. »

Al-Alimi a accusé les rebelles houthis au Yémen de vouloir un retour aux « époques préhistoriques » et précisé qu’ils ont lancé une attaque contre « l’égalité et la justice. »

« Le Yémen soutient les efforts de paix en coordination avec l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis », a ajouté Al-Alimi.

Le dirigeant yéménite a également déclaré qu’il avait avec El-Sisi examiné « les possibilités de renforcer la coopération entre les deux pays et de bénéficier de l’expérience de l’Égypte en matière notamment d’éducation, de santé et de construction » dans les gouvernorats libérés du Yémen.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background