Sanctions russes: Le Pen prédit des «conséquences cataclysmiques» pour le pouvoir d’achat des Français

Écrit par sur 1 juin 2022

PARIS: Marine Le Pen a mis en garde mercredi contre les « conséquences cataclysmiques sur le pouvoir d’achat des Français » du sixième paquet de sanctions contre la Russie décidé en début de semaine par Bruxelles, accusant le gouvernement de « mentir » sur la situation économique du pays.

« Cette décision va avoir des conséquences cataclysmiques sur le pouvoir d’achat des Français, ça va contribuer à aggraver le prix évidemment du pétrole et, accessoirement, du gaz et donc de l’électricité », s’est inquiétée sur France 2 la finaliste de la dernière présidentielle.

Les dirigeants des 27 pays de l’UE ont trouvé un accord lundi qui devrait permettre de réduire de quelque 90% leurs importations de pétrole russe d’ici la fin de l’année afin de tarir le financement de la guerre menée par Moscou en Ukraine.

« Si on n’achète plus le pétrole à Vladimir Poutine, d’autres l’achèteront, c’est aussi simple que cela. En réalité, donc, il y avait d’autres mesures qu’on pouvait mettre en oeuvre avec l’effort des pays producteurs dans le monde », a dénoncé la députée du Pas-de-Calais.

« C’est le choix du sacrifice du pouvoir d’achat des Français », a-t-elle jugé, soulignant, comme elle l’a martelé pendant la présidentielle, que des familles qui « n’arrivent plus à boucler leurs fins de mois ».

La députée du Pas-de-Calais, qui a rencontré le Premier ministre hongrois Viktor Orban à Paris vendredi, partage avec lui l’idée de taxer les pétroliers.

« Je vous conseille de ne pas croire un mot de ce que dit Bruno Le Maire et d’ailleurs l’ensemble du gouvernement » sur la situation économique du pays, « car ils ont par le passé déjà menti ».

Le ministre de l’Economie a affirmé mercredi sur France Inter qu’il ne croyait pas à un risque de récession.

Selon Marine Le Pen, lorsque le gouvernement « dit que le bouclier tarifaire fera que les prix de l’électricité ne font pas l’objet de rattrapage, il ment, il y aura un rattrapage de cela probablement en 2023 ».

« Ils mentent jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus faire autrement que de dire la terrible vérité qui est la conséquence de leur incompétence: on va probablement rentrer en récession », a-t-elle insisté.

Mais selon elle, l’augmentation du Smic à 1.500 euros prônée par Jean-Luc Mélenchon et la Nupes pour améliorer le pouvoir d’achat est « injuste et comminatoire », qui « ne va concerner que les gens qui ont le Smic ».


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background