L’Arabie saoudite réélue à la présidence du Conseil exécutif de l’Alecso

Écrit par sur 23 mai 2022

RIYADH: L’Arabie saoudite a été réélue à l’unanimité à la tête du conseil exécutif de l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (Alecso), dont le siège se trouve à Tunis, pour une période qui court jusqu’en 2024.

Le conseil exécutif de l’Alecso a pris cette décision à l’issue de la 26e session de la conférence générale, qui s’est terminée samedi dernier.

Les personnes qui participaient à cet événement ont salué les réalisations et les efforts déployés par le conseil exécutif au cours des dix derniers mois.

Ils se sont accordés à souligner l’importance de la vision novatrice et avant-gardiste adoptée par le conseil exécutif. Ils ont salué les résultats qu’il a obtenus, qui marquent un tournant important dans l’histoire d’Alecso, lui permettant de mieux soutenir l’organisation elle-même ainsi que ses programmes.

L’action d’Alecso dans le monde arabe a ainsi été renforcée grâce aux nombreuses initiatives lancées par le Conseil, qui contribuent à renforcer la coopération entre les pays arabes.

Lors de la conférence générale, les membres de l’organisation ont loué les efforts déployés par le conseil exécutif sous la direction du Royaume. Ils estiment en effet que les missions ont été menées à bien grâce à une méthodologie et à un esprit bien précis qui avaient pour objectif d’associer le conseil exécutif et l’administration de l’Alecso dans le processus.

Les ministres des pays arabes ont applaudi l’initiative lancée par Hani al-Moqbil, représentant de l’Arabie saoudite et président du conseil exécutif de l’Alecso. Cette initiative a débouché sur une feuille de route, conçue selon une méthodologie transparente, qui repose sur la mobilisation de tous les pays en vue d’élaborer une vision arabe conjointe susceptible de soutenir l’organisation et de réaliser ses objectifs.

De son côté, M. Al-Moqbil a remercié le roi Salmane et le prince héritier Mohammed ben Salmane pour le soutien permanent dont ils ont fait preuve, qui a permis de consolider le rôle de l’Arabie saoudite lors de sa présidence du conseil exécutif. Selon lui, cette approche a donné un élan remarquable au rôle de l’Alecso et l’a aidée à se développer.

Il a également tenu à remercier le ministre saoudien de la Culture, le prince Badr ben Abdallah ben Farhane, qui occupe également la fonction de président du Comité national pour l’éducation, la culture et la science. Il lui exprime sa gratitude pour avoir soutenu, guidé, supervisé et mis à profit la présidence saoudienne du Conseil, ce qui a permis à cette dernière de réaliser ses objectifs auprès de tous les pays arabes.

M. Al-Moqbil a également profité de cette occasion pour remercier les pays arabes et les membres du conseil exécutif de l’Alecso d’avoir réélu le Royaume à la présidence du conseil exécutif et pour lui avoir renouvelé leur confiance grâce aux résultats obtenus au cours des dix derniers mois.

Il a précisé en outre que ces résultats ont été obtenus grâce à l’esprit d’équipe et à la volonté de promouvoir les activités de l’organisation. Parmi les facteurs qui ont permis d’atteindre ces résultats, il a souligné également que la prise de décisions et la mise en place de programmes d’action avaient fait l’objet d’une participation active pour atteindre les meilleurs résultats possibles, réaliser les objectifs de l’organisation et promouvoir le dialogue ainsi que la coopération entre les pays membres.

M. Al-Moqbil a précisé: «En tant que président du conseil exécutif, le Royaume s’est efforcé de défendre les intérêts des pays membres en prenant en compte leurs propositions, leurs observations et leurs visions, qu’il a mises en œuvre progressivement. À l’avenir, ces pays déploieront de plus grands efforts dans le souci de défendre les intérêts de l’organisation.»


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background