MOSCOU : Le croiseur Moskva, navire amiral de la flotte russe en mer Noire, endommagé durant l’offensive contre Ukraine, a coulé, a annoncé jeudi soir le ministère russe de la Défense. « Lors du remorquage du croiseur Moskva vers le port de destination, le navire a perdu sa stabilité en raison de dommages à la coque subis lors de l’incendie suite à la détonation de munitions. Dans des conditions de mer agitée, le navire a coulé », a déclaré le ministère, cité par les agences russes. Le ministère russe avait indiqué plus tôt dans la journée que l’incendie à bord était « circonscrit », et que le croiseur « gardait sa flottabilité », tout en affirmant enquêter sur les causes du sinistre. Aucun bilan n’a été fourni. Les autorités avaient également indiqué que le remorquage du vaisseau était en cours et que l’équipage de plusieurs centaines de personnes avait été évacué vers d’autres navires de la flotte russe en mer Noire. L’Ukraine a de son côté affirmé avoir attaqué le bâtiment, qui avait selon elle été touché par des missiles. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le ministère russe avait reconnu d’importants dégâts sur le navire.

Écrit par sur 14 avril 2022

PARIS: L’ambassade de France en Ukraine, qui avait été transférée à Lviv (ouest) début mars après le début de l’offensive russe, va retourner à Kiev, a annoncé jeudi soir la diplomatie française.

« Ce redéploiement interviendra très prochainement et permettra d’approfondir encore l’appui apporté par la France à l’Ukraine dans tous les domaines pour faire face à la guerre engagée par la Russie le 24 février », a annoncé le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian a fait cette annonce lors d’un entretien téléphonique avec son homologue ukrainien Dmytro Kouleba.

La France continue en revanche à déconseiller à ses ressortissants de retourner en Ukraine, y compris à Kiev.

« Nous considérons que le retour reste inenvisageable pour les Français qui résidaient en Ukraine. Le retour des compatriotes français reste aujourd’hui formellement à proscrire », a relevé mardi le Quai d’Orsay en soulignant que « l’ensemble de l’Ukraine reste une zone de guerre ».

La France apporte un soutien à l’Ukraine en matière d’équipements militaires, d’aide humanitaire et dans le cadre des enquêtes sur les exactions commises par les forces russes contre des civils ukrainiens.

Le gouvernement français a affecté cent millions d’euros pour l’appui humanitaire à l’Ukraine et aux pays voisins, dont la Pologne et la Moldavie, qui accueillent de nombreux réfugiés ukrainiens.

Un convoi de 40 véhicules chargés de 50 tonnes de matériel de secours partira vendredi matin de France pour la frontière entre la Roumanie et l’Ukraine où ces équipements seront remis aux sauveteurs ukrainiens.

Plus de cent millions d’euros d’équipements militaires, armements, munitions, moyens de protection ont aussi été livrés par la France à l’Ukraine.

Des gendarmes français vont également assister leurs homologues ukrainiens dans les investigations des crimes de guerre commis autour de Kiev.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background