Royaume-Uni: nouvelles critiques sur les arrangements fiscaux du ministre des Finances

Écrit par sur 10 avril 2022

LONDRES: Les arrangements fiscaux du ministre britannique des Finances et de sa femme ont continué de susciter critiques et interrogations dimanche, l’opposition soulignant les enjeux « éthiques » qu’ils posent au moment où les ménages croulent sous l’inflation et de nombreuses hausses d’impôts.

Les révélations en cascade sur les millions économisés en impôts par sa richissime femme puis celles concernant la « green card » américaine qu’il possédait jusqu’à l’année dernière ont mis à mal la réputation de Rishi Sunak, encore il y a peu la coqueluche des conservateurs.

« A une période où le chancelier demande aux gens de payer tellement plus de taxes (…) bien sûr que le public s’attend à ce que la famille du ministre soit affectée de la même manière que les autres », a pointé dimanche sur la BBC la députée travailliste Yvette Cooper.

Akshata Murty, la richissime épouse indienne du M. Sunak, bénéficie du statut de « non domiciliée » au Royaume-Uni, quand bien même elle vit à Londres, lui permettant de ne pas payer au fisc britannique d’impôts sur ses revenus étrangers. Après les critiques, elle a annoncé vendredi renoncer à cet avantage.

« La question n’est pas de savoir si c’est légal, mais si c’est éthique », a estimé Mme Cooper. « Et le fait qu’ils (Mme Murty et M. Sunak) aient changé leurs arrangements maintenant montre bien qu’ils reconnaissent que c’est un problème, mais ils ne l’auraient pas fait si ça n’avait pas été rendu public. »

Le gouvernement va lancer une enquête pour connaître l’origine de la fuite du statut fiscal de Mme Murty, a révélé dimanche le journal britannique The Sunday Times, citant une source gouvernementale.

M. Sunak est également critiqué pour son manque de transparence après avoir admis vendredi qu’il avait possédé jusqu’à l’année dernière une « green card » américaine lui octroyant le statut de résident permanent aux Etats-Unis. Son nom apparaît aussi dans des trusts aux Iles Vierges britanniques et aux Iles Caïmans, deux paradis fiscaux, selon le journal The Independent.

La green card « lui a en fait ajouté plus de complexité et plus d’obligations financières, pas moins », a défendu dimanche le secrétaire d’Etat chargé de la police, Kit Malthouse, sur Sky News.

« Rishi Sunak a été un atout précieux pour ce pays ces dernières années. Il a mis en place des programmes de soutien incroyables pendant la pandémie », a-t-il affirmé.

Jeune étoile montante des conservateurs, Rishi Sunak avait dépensé sans compter pour aider les Britanniques pendant la pandémie.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background