Ukraine : une mosquée abritant 80 civils bombardée à Marioupol

Écrit par sur 12 mars 2022

Un hôpital pédiatrique et une maternité avaient été touchés mercredi, faisant trois morts et de nombreux blessés.

Une mosquée abritant 80 civils, dont des Turcs,a été bombardée à Marioupol, port du sud-est de l’Ukraine où des milliers de personnes sont assiégées depuis des jours, a affirmé samedi le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

 

«La mosquée du sultan Souleïman le Magnifique et de son épouse Roxolana à Marioupol a été bombardée par les envahisseurs russes», a déclaré le ministère dans un tweet. «Plus de 80 adultes et enfants s’abritent là, dont des citoyens turcs», a-t-il ajouté, sans préciser quand le bombardement avait eu lieu. Cette ville stratégique, bombardée depuis des jours, subit un siège dévastateur.

Les habitants, terrés dans les caves, sont sans eau, sans gaz, sans électricité, sans communications, et on y voyait ces derniers jours des gens se battre pour de la nourriture, une situation «quasi désespérée», a alerté vendredi Médecins sans frontières (MSF). Marioupol assiégée est à présent la pire catastrophe humanitaire sur la planète», avec «1.582 civils tués en 12 jours», avait accusé vendredi le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba.

Un hôpital pédiatrique et une maternité avaient été touchés mercredi, faisant trois morts et de nombreux blessés, suscitant un tollé international. Dans ce contexte, une nouvelle tentative de couloir d’évacuation était prévue pour permettre aux civils de sortir de la ville, en direction de Zaporojie, à quelque 200 km au nord-ouest, selon la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk.

Pilonnage russe

Depuis des jours, les Ukrainiens affirment que l’armée russe pilonne la route d’évacuation, empêchant les évacuations. Comme les jours précédents, des couloirs humanitaires devaient aussi être à nouveau ouverts autour de Kiev, pour évacuer vers la capitale les habitants de localités au nord-ouest de Kiev, dont Gostomel ou Kozarovytchi. «J’espère beaucoup que la journée se passera bien, que les itinéraires prévus seront bien ouverts et que la Russie respectera ses obligations concernant le respect du cessez-le-feu», a déclaré Mme Verechtchouk, dans une vidéo mise en ligne sur le site de la présidence ukrainienne.

Alors que l’armée russe continue à avancer et à se positionner tout autour de Kiev, des frappes ont touché samedi matin la ville de Vasylkiv, à une quarantaine de kilomètres au sud de la capitale. Huit roquettes russes ont notamment frappé l’aéroport local vers 07 heures locales (05 heures), qui a été «complètement détruit», a indiqué la maire, Natalia Balassinovitch, sur son compte Facebook. Un dépôt de pétrole a aussi été touché, qui a pris feu, a-t-elle ajouté.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background