Affaire Kilani : Le comité de défense décide de boycotter le juge d’instruction

Écrit par sur 3 mars 2022

Samir Dilou, avocat et ancien leader du mouvement Ennahda, a confirmé que l’équipe de défense de l’ancien batonnier des avocats, Abderrazek Kilani, a décidé de boycotter le juge d’instruction 3 du tribunal militaire en charge de l’affaire.

« Le comité de défense a appelé les structures d’avocats à prendre les décisions appropriées, compte tenu du danger de cibler les avocats dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles », ajoute Dilou sur Shems fm.

Et d’ajouter que le comité considère « la décision d’émettre une carte de dépôt de prison contre Kilani injuste », et que c’est l’une des conséquences directes de la pression exercée sur la justice.

Dilou a également annoncé le lancement d’une campagne nationale et internationale pour faire connaître l »‘injustice » à laquelle fait face Abderrazek Kilani.

Rappelons qu’un mandat de dépôt a été émis, dans la soirée du mercredi 2 mars 2022, par le juge d’instruction près le tribunal militaire de première instance de Tunis contre l’ancien bâtonnier des avocats, Abderrazek Kilani.

Ce dernier est accusé d’appartenance à un attroupement de nature à « troubler l’ordre public » et dont l’objet est de « commettre une infraction ou de s’opposer à l’exécution d’une loi, d’outrage à un fonctionnaire public par voie de paroles et menaces dans l’exercice de ses fonctions, de tentative de provoquer, au moyen de troubles et de manœuvres frauduleuses, une cessation individuelle ou collective de travail et d’incitation des forces de sécurité à la rébellion ».


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background