Tunisie : « Où sont passés les milliards des prêts et dons », s’interroge Kais Saied

Écrit par sur 15 février 2022

Le vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour la Région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Ferid Belhaj, a été reçu, ce mardi 15 février 2022 par le président de la République, Kais Saied, au Palais de Carhage.

Leur réunion a porté sur la relation de la Tunisie avec la Banque mondiale, outre des sujets relatifs aux dons qu’a reçus la Tunisie, la lutte contre la corruption et le renforcement de la l’indépendance de la justice.

Un audit des crédits et des dons octroyés depuis 2011

Mais Kais Saied a surtout annoncé à son interlocuteur la création prochaine d’une commission qui sera chargée de mener un audit de l’ensemble des prêts et dons reçus par la Tunisie au cours des dix dernières années.

Conformément à ce qu’il avait déjà annoncé, la semaine dernière, Kais Saied a bien l’intention de mener cet audit des prêts et dons octroyés à la Tunisie depuis 2011. A ce titre, il avait confirmé qu’un texte sera élaboré pour permettra cet audit.

« Nous devons nous pencher sur les prêts et les dons octroyés à la Tunisie depuis 2011, et dont il n’y a plus aucune trace dans les caisses de l’Etat. Cela sans parler de l’argent qu’on transfère à l’étranger dans les valises et les malles sous couvert de l’immunité dont bénéficient certains », avait-il déclaré.

Le peuple a le droit de savoir qui a bénéficié des sommes obtenues », avait encore dit le chef de l’Etat.

« Des prêts et dons estimés à des milliards et des milliards »

Aujourd’hui, en présence de Ferid Belhaj, Kais Saied s’est interrogé, selon un communiqué de la Présidence de la République, « sur le sort de ces prêts et dons, estimés à des milliards et des milliards ».

Il a souligné l’impératif de coordonner avec des experts de la Banque mondiale et des experts tunisiens, afin d’assurer la restitution des fonds spoliés du peuple tunisien, et ce, surtout après « l’assainissement de la justice ».

Dans le même contexte, Saied a salué les efforts déployés par la Banque mondiale pour soutenir la Tunisie durant cette conjoncture économique et financière difficile, due à la mauvaise gouvernance et au détournement de fonds accordés par des parties étrangères.

Un don de 500 millions de dollars « évaporé » ?

Il a fait savoir, aussi, qu’un haut responsable de l’Etat lui a assuré que « la Tunisie avait reçu un don de 500 millions de dollars, mais cette enveloppe n’est jamais entrée en Tunisie », rapporte l’agence TAP.

De son côté, Ferid Belhaj a indiqué que sa rencontre avec Kais Saied a permis d’évoquer notamment la situation économique en Tunisie, l’investissement, la couverture sociale, la compensation, et les projets lancés par la Banque mondiale, notamment ceux visant à appuyer le secteur privé.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background