Mehdi Mahjoub : le secteur parallèle doit être intégré au marché officiel pour avoir une équité fiscale

Écrit par sur 3 février 2022

Le porte-parole de la chambre syndicale des concessionnaires et constructeurs automobiles et directeur général d’Alpha Hyundai Motor, Mehdi Mahjoub, a soutenu que celui qui aime son pays doit s’acquitter de son devoir fiscal et payer l’impôt.

« Si on veut renforcer le dinar et notre pouvoir d’achat, il faut que le secteur parallèle soit intégré au marché officiel. Il faut une équité fiscale, c’est-à-dire que nous devons tous payer nos impôts, car c’est un devoir. En outre nous devons déclarer nos employés aux caisses sociales », a affirmé M. Mahjoub.

Le responsable a également souligné que le marché parallèle n’est pas un problème exclusif au secteur automobile mais un problème qui touche directement le budget de l’Etat, en notant que le secteur s’est mieux organisé depuis l’incessibilité d’un an sur les véhicules des bénéficiaires du régime FCR décidée par le gouvernement en 2018

« L’Etat ne peut pas baisser les impôts s’il n’a pas de revenus supplémentaires. Donc, il faut élargir la base des contribuables et que tout le monde paye son impôt », a-t-il expliqué, en rappelant que les économistes estiment que l’économie parallèle représente 50 à 60% du PIB du pays.

« Si on aime notre pays, il faut payer ses impôts ! », a-t-il martelé.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background