Présidentielle 2022 : Eric Zemmour bute sur les parrainages

Écrit par sur 8 janvier 2022

Le candidat d’extrême droite était en déplacement en Eure-et-Loire vendredi pour tenter d’obtenir des promesses de signatures.

L’équipe d’Eric Zemmour se frottait les mains par avance – le maire de Bonneval, à peine 5 000 habitants au cœur de l’Eure-et-Loir, allait, vendredi 7 janvier, et devant les télés, donner son parrainage à leur candidat et montrer l’exemple. On avait vu les choses en grand : l’ancien journaliste du Figaro a accordé un aparté à ce maire influent, président de la communauté de communes, conseiller départemental, et même ancien sénateur ; suivi d’une conférence de presse, d’un petit tour dans le bourg et d’un repas avec des élus. Avec un Eric Zemmour qui ne marchandait pas ses louanges sur « la Venise de la Beauce » et les charmes de la ruralité.

Le maire Joël Billard a rapidement douché les enthousiasmes en assurant qu’il avait « pour principe d’accueillir tous les candidats qui le souhaitaient », mais qu’il « avait pris la décision de ne parrainer personne ». Bon. Eric Zemmour a filé dans la minuscule commune de Villampuy (300 habitants), en terrain mieux connu : son maire, Vincent Lhopiteau, était venu de lui-même proposer sa signature avant même que Zemmour ne soit candidat. En 2017, il avait donné son parrainage à Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste), « au nom de la démocratie ». Aujourd’hui, il a choisi Zemmour. « Et pourquoi pas ? a répondu le maire. Ses convictions sont les miennes. »


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background