Primaire populaire : « Notre espoir est que Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon acceptent » d’y participer, explique Pierre Larrouturou, en grève de la faim

Écrit par sur 7 janvier 2022

L’eurodéputé Nouvelle Donne Pierre Larrouturou, candidat à la primaire populaire de la gauche, entame une grève de la faim, avec d’autres personnalités, pour tenter de forcer la main aux candidats écologistes et Insoumis, qui refusent d’y participer.

« Si on commence une grève de la faim aujourd’hui, notre espoir est que Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon réfléchissent et acceptent de rentrer dans cette primaire populaire », explique Pierre Larrouturou, candidat à une primaire populaire de la gauche, vendredi 7 janvier sur franceinfo. L’eurodéputé Nouvelle Donne fait partie des douze militants qui commencent une grève de la faim ce jour.

franceinfo : Qui souhaitez-vous convaincre avec votre grève de la faim ?

Nous, si on commence une grève de la faim aujourd’hui, notre espoir est que Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon réfléchissent et acceptent de rentrer dans cette primaire populaire. Anne Hidalgo et Christiane Taubira ont dit très clairement qu’elles voulaient participer à la primaire populaire et les deux qui ne sont pas d’accord, c’est Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon. Mais je sais qu’il y a des proches de Yannick Jadot qui lui disent que s’il veut faire gagner l’écologie, s’il a conscience de l’urgence climatique, de l’urgence sociale aussi – s’il y a encore cinq années avec Emmanuel Macron, on va baisser les retraites, on va abîmer l’hôpital – et si Jean-Luc Mélenchon en a conscience aussi, il faut qu’ils rentrent dans la primaire populaire.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background