Est il possible de télé travailler en étant positif au Covid 19

Écrit par sur 7 janvier 2022

Est il possible de télé travailler en étant positif au Covid 19
Normalement , ce n’est possible , vous devez être placé en arrêt de travail. Je vous rappelle qu’il n’y a pas de jour de carence dans ce cas-là, l’indemnisation commence dès le premier jour d’absence. C’est une mesure exceptionnelle liée à la crise sanitaire, prolongée au moins jusqu’au 31 janvier 2022. Comment procéder ? Vous devez déclarer votre arrêt de travail sur cette plateforme de l’Assurance maladie. Vous bénéficiez ainsi d’un certificat d’isolement à remettre à votre employeur ou éventuellement à l’école de votre enfant, si celui-ci doit s’isoler avec vous.

Par contre , dans la réalité , nous pouvons constater  des salariés qui peuvent télé travailler continuent à le faire, tout en étant positifs au Covid-19. Ils sont généralement asymptomatiques. “Si vous êtes dans ce cas-là, il faut en discuter avec votre employeur”, conseille Amélie d’Heilly, avocate en droit du travail.

Si vous ne pouvez pas télé travailler, là, il n’y a pas de débat… puisque vous devez rester chez vous entre 5 et 10 jours, selon les nouvelles règles d’isolement.

Est ce que mon employeur a-t-il le droit de conserver  une photocopie de mon pass vaccinal ?

Oui , c’est possible, à condition d’avoir l’accord du salarié. Même si celui-ci est soumis à l’obligation vaccinale dans le cadre de son métier ! Pour rappel, depuis le 15 septembre dernier, les personnels des établissements de santé ou assimilés doivent être impérativement vaccinés, sous peine de suspension sans rémunération. Le nouveau protocole sanitaire du ministère du Travail envisage la conservation d’une copie par l’employeur afin de “faciliter le contrôle du pass à l’entrée de l’établissement“.

D’après , l’avocate  Amélie d’Heilly, “cette solution n’est pourtant pas celle à privilégier, car elle pose la question de la conservation de données de santé ultra-sensibles“. En effet, l’employeur a des comptes à rendre à la Commission nationale de l’Informatique et des libertés. Dans cette FAQ, la CNIL insiste sur l’obligation pour l’entreprise de sécuriser les données, “en veillant à éviter le recours à des outils susceptibles d’entraîner des transferts de données vers des pays en dehors de l’Union européenne“. “La responsabilité de l’employeur peut être engagée si les données sont hackées“, précise notre avocate en droit du travail. Le salarié pourrait alors obtenir des dommages et intérêts.

 Est ce que mon employeur, a t-il le droit de me demander de faire des auto tests tous les matins, avant de venir travailler ? 

Ce n’est pas une obligation légale  , nous confirme le ministère du Travail. Le dernier protocole ne le prévoit pas. “Si vous vous prêtez au jeu, ça ne doit rien vous coûter“, ajoute Amélie d’Heilly. Concrètement, c’est à votre employeur de vous fournir ces auto tests, dont le prix est réglementé. Sachez également, que ces tests ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie, que vous soyez vacciné ou non.

Il existe une autre solution , de toute façon moins coûteuse pour l’entreprise : organiser une campagne de dépistage au sein de ses locaux. Mais là encore, “ça repose sur la bonne volonté des salariés“, précise le ministère du Travail.

 


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background