Covid-19 : 332 000 nouvelles contaminations et 66 000 primo-vaccinés de plus, annonce Olivier Véran Une nouvelle fois, la France enregistre un nombre de contaminations sans précédent. Quelque 66 000 Français ont, par ailleurs, reçu une première dose de vaccin, chiffre quotidien qui n’avait pas été atteint depuis le 1er octobre.

Écrit par sur 5 janvier 2022

La flambée épidémique se poursuit en France. Plus de 332 000 nouvelles contaminations par le SARS-CoV-2 ont été enregistrées par Santé publique France, mercredi 5 janvier, soit 22 % de plus que la veille. Ce chiffre est sans précédent. Le nombre de malades hospitalisés a continué d’augmenter, notamment dans les services de soins critiques. Par ailleurs, 66 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin, a annoncé le ministre de la santé, Olivier Véran.

Mardi, un total de 272 000 cas de contamination avait été enregistré en vingt-quatre heures, chiffre qui n’avait pas encore été atteint. Sur les sept derniers jours, la moyenne approche désormais les 200 000 dépistages positifs.

  • L’hôpital un peu plus sous pression

Cette déferlante maintient la pression sur les hôpitaux, qui ont admis 2 500 nouveaux malades du Covid-19 mercredi, dont près de 400 en soins critiques. Les entrées sont toujours plus nombreuses que les sorties, puisque 20 688 patients infectés sont à présent pris en charge (+ 502) dont 3 700 en soins critiques (+ 30).

Les établissements de santé ont dans le même temps dénombré 246 morts au cours de la journée, portant le bilan humain du virus à près de 125 000 morts.

  • 66 000 primo-vaccinés

Tandis que les députés ont d’âpres débats sur le passe vaccinal, cette dégradation sanitaire s’accompagne d’un rebond des injections de premières doses. Le ministre de la santé, Olivier Véran, a fait état de 66 000 primo-vaccinations mercredi, chiffre journalier qui n’avait plus été atteint depuis le 1er octobre.

Le ministre de la santé a sous-entendu que cette nette augmentation de primo-injections avait un lien avec les débats sur le passe vaccinal et les propos controversés d’Emmanuel Macron, en glissant qu’il ne croyait « pas au hasard ».

« Si nous faisions cela pendant soixante-dix ou soixante-quinze jours, nous aurions une protection complète de la population française à l’égard des formes graves », a affirmé le ministre à l’Assemblée nationale. Quelque 5 millions de Français n’ont pas reçu de dose de vaccin contre le Covid-19, dont environ un cinquième est considéré comme population à risque.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background