Tunisie – La schizophrénie de l’Etat face au dossier du numérique !

Écrit par sur 1 janvier 2022

D’un côté on sait, ou du moins, on suppose, que l’Etat veut avancer à grands pas dans le domaine de la numérisation et le numérique. On sait, entre autres, que le chef de l’Etat mise énormément sur le volet numérique et la technologie en ligne, pour communiquer avec ses partisans et pour faire passer son projet politique, sans avoir à subir les aléas des urnes. On a, un moment, cru que l’Etat avait saisi l’importance du numérique dans la vie quotidienne moderne, et l’impossibilité d’évoluer de nos jours, sans en acquérir la maîtrise. On a vu çà, par exemple dans les ouvertures des possibilités du travail à distance, au cours de la pandémie…

On s’attendait, donc, de ce fait, à ce que l’Etat encourage par tous les moyens dont il dispose, l’évolution de ce secteur et l’adhésion du tunisien à cette technologie… Or, çà, on l’a compris depuis très longtemps… Quand on veut encourager le tunisien à adhérer à quelque chose, il faut lui en donner les moyens et lui en faciliter l’accès, surtout sur le plan financier. Cela a été assez concluant, il y a quelques décennies, quand la Tunisie a encouragé l’achat des PC par les familles, en en fixant les prix à un niveau abordable à tous.

Mais, d’un autre côté, et à en croire les dispositions de la toute nouvelle loi de finances de 2022, ce même Etat a choisi de surtaxer les accessoires et autres composantes des ordinateurs et des smartphones. Résultat des courses : En espérant bénéficier de quelques gains financiers immédiats, l’Etat va rendre ses outils indispensables du 21ème siècle, hors de portée des foyers moyens. Ce qui occasionnera, sans nul doute, un recul monumental des tunisiens, par rapport aux autres populations, et par rapport à l’essor de cette technologie du numérique qui est devenue nécessaire dans tous les aspects de leur vie quotidienne, allant des études des enfants, à la gestion des budgets, en passant par les menues opérations d’achat en ligne.

Si on n’est pas, là, devant un cas typique de schizophrénie ?


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background