La BEI mobilise 63 millions d’euros pour renforcer son soutien à l’entreprenariat, à l’innovation et aux infrastructures sociales

Écrit par sur 9 décembre 2021

Ricardo Mourinho Felix, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), a réitéré, jeudi à Tunis, la volonté de la BEI de continuer à apporter son soutien à la croissance économique età l’inclusion sociale en Tunisie.

Le soutien à l’entrepreneuriat, à l’innovation et aux infrastructures sociales est un axe fort de la visite du Vice-Président en Tunisie. Cela s’est notamment concrétisé par la signature de deux contrats de financement avec le Groupe OneTech et avec l’institution de microfinance ENDA Tamweel. Le Vice-Président de la BEI a également annoncé un financement de 45 millions d’euros en faveur de Transtu pour soutenir une mobilité plus solidaire et durable.

Pour une inclusion financière plus forte

Le Vice-Président de la BEI a signé un nouveau financement en dinars tunisiens d’un montant équivalent à 9 millions d’euros avec ENDA Tamweel pour renforcer son soutien aux micro-entrepreneurs tunisiens. Cette nouvelle opération intervient dans le cadre de la Facilité de Microfinance pour la région du Voisinage Sud mise en place en coopération avec l’Union européenne.

Il s’agit d’un financement à forte valeur ajoutée puisqu’il permettra de mettre à disposition pendant une durée de 2 ans des ressources en monnaie locale et à des conditions financières particulièrement attractives.

« L’accès aux financements des micros-entrepreneurs est un facteur essentiel pour la croissance économique et sociale. C’est pourquoi je suis très heureux d’avoir signé ce nouveau prêt en monnaie locale qui réaffirme notre engagement en faveur des porteurs de projets, particulièrement les femmes et les jeunes ainsi que les populations vulnérables vivant dans des régions reculées. En Tunisie, nous continuerons à soutenir l’inclusion financière car son impact est réel.» a déclaré le Vice-Président de la BEI, suite à la signature du nouveau contrat de financement avec ENDA Tamweel.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture

Article suivant

La conseillère auprès du ministre de la Santé et membre de la commission nationale de vaccination, Ines Ayadi, a affirmé ce jeudi 9 décembre 2021 que la dose de rappel du vaccin anti-covid n’est pas prise en considération lors de l’octroi du pass vaccinal. S’exprimant ce matin sur les ondes de Mosaïque Fm, la responsable a rappelé que le pass sanitaire entrera en vigueur à partir du 22 décembre courant conformément aux dispositions du décret-loi n°2021-1 du 22 octobre 2021. De ce fait, le pass sanitaire sera requis à l’entrée des espaces accueillant du public (administrations, institutions…), et dans d’autres endroits : Les structures de la santé publiques et privées pour les visites ou l’accompagnement des malades ; Les prisons ou les centres de rééducation pour enfants délinquants ; Les cafés, restaurants et d’autres unités touristiques ; Les espaces dédiés aux activités de loisirs et aux manifestations artistiques, culturelles, scientifiques et sportives. Dans ce contexte, la responsable a appelé toutes les personnes ayant raté leur RDV pour la deuxième dose du vaccin à se rendre dans les plus brefs délais dans les centres de vaccination afin d’obtenir leur pass sanitaire dans les meilleurs délais. Par ailleurs, Ines Ayadi a affirmé que certaines personnes pourront toutefois être exemptées de pass sanitaire. Il s’agit de celles pour lesquelles la vaccination contre le coronavirus est contre-indiquée. Pour éviter que ces personnes soient contraintes de multiplier les tests négatifs, un pass sanitaire spécifique leur sera délivré pour qu’elles puissent se rendre dans les lieux exigeant un pass sanitaire.


Miniature

Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background