Falsification de passeports : Une enquête, ouverte depuis des années..

Le ministère des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger a annoncé, dans un communiqué publié ce jeudi 18 novembre 2021, que l’information judiciaire sur les soupçons de falsification de documents de l’état civil et de passeports, notamment au consulat de Tunisie à Damas et Beyrouth, est en cours depuis plusieurs années.

Le département des Affaires étrangères a précisé qu’une enquête a été ouverte en février 2019 sur la mission de Tunisie à Damas comprenant le ministère public et l’unité spéciale d’investigation sur les crimes terroristes ainsi que le ministère des Affaires étrangères.

« Le dossier fait l’objet d’un suivi au plus haut niveau et nul n’est au-dessus de la loi « , souligne encore le ministère.

Le Tribunal de première instance de Tunis a annoncé mardi que le ministère public près le pôle judiciaire de lutte antiterroriste a ordonné de placer en détention un ancien consul de Tunisie en Syrie, un ancien chef du bureau consulaire, un fonctionnaire au service de l’état civil à Tunis et le responsable de la section de l’état civil relevant de la mission diplomatique en Syrie, précisant que les recherches sont toujours en cours.

Le ministère public près le Pôle judiciaire de lutte antiterroriste avait chargé l’unité spéciale d’investigation dans les crimes terroristes d’enquêter sur des fonctionnaires, en Tunisie et à l’étranger, soupçonnés de falsification de certificats de naissance, de cartes d’identité nationale, de passeports tunisiens au profit d’étrangers de différentes nationalités et ce, entre 2015 et 2019.
L’enquête porte également sur quatre fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, a-t-il ajouté.

En mars dernier, un député a adressé une question orale au ministre des Affaires étrangères sur les « dépassements et les manquements qui seraient commis par des fonctionnaires d’ambassades tunisiennes à l’étranger » et qui auraient « procuré à des Syriens des passeports tunisiens au Liban entre 2016 et 2017 ».

sassi montasser

Laissez un commentaire