Campagne de lutte contre les violences faites aux femmes dans les moyens de transport publics

Une campagne de lutte contre les violences faites aux femmes dans les moyens de transport publics placée sous le thème “un transport sécurisé est un droit” a démarré mardi à Tunis et se poursuivra jusqu’au 16 décembre prochain.

Organisée par la société des transports de Tunis en collaboration avec le Crédif, cette campagne sera menée à travers des affiches grand format qui seront installées dans les zones urbaines dans le grand Tunis, les stations de métro et de bus.
Au cours d’une conférence de presse consacrée à l’annonce de cette campagne, la directrice générale du Crédif Nejla Allani a indiqué qu’une étude élaborée par le centre en 2016 a dévoilé qu’une femme sur quatre est victime de violence verbale, ou psychologique, ou physique ou sexuelle dans les moyens de transport public.
“Le Crédif avait organisé une campagne numérique de lutte contre la violence en 2018 et des campagnes de sensibilisation avec la société des transports de Tunis pour lutter contre les violences faites aux femmes dans les moyens de transport publics.
De son côté, le directeur général de la société des transports de Tunis Moez Salem a relevé l’attachement de son établissement à assurer un transport sécurisé et à lutter contre les violences à l’égard de la femme, précisant qu’une stratégie mise au point dans ce domaine qui est en cours d’exécution, a permis de réduire de 37 pc le taux de violence au cours de l’année 2021 par rapport à 2020.
“La société des transport de Tunis s’emploie en coordination avec le ministère de l’intérieur à lutter contre toutes formes de violence dans les moyens de transport” a-t-il précisé, ajoutant que que 6 stations sont dotées de postes de police permanents qui font face aux phénomènes de violence contre les femmes.

sassi montasser

Laissez un commentaire