Saied: Qui à interdit la conférence de Citoyens contre le coup d’Etat

Kais Saïed, président de la République, a démenti, ce lundi, lors d’une réunion au palais de Carthage avec Najla Bouden, cheffe du gouvernement et Taoufik Charfeddine, ministre de l’Intérieur, l’interdiction de la tenue de la conférence de presse de « citoyens contre le coup d’Etat ».

Le chef de l’Etat a déclaré que la conférence de presse n’a pas été interdite. Il ne s’agit pas d’un coup d’Etat et je n’ai interdit à personne d’organiser une réunion ».

Il a ajouté que le premier et le deuxième chapitres de la Constitution n’ont pas été suspendus. « Qu’ils revoient leurs positions, la nuit du 25 juillet… Mais quand ils se sont assurés qu’ils n’avaient pas de place au gouvernement, ils ont commencé à prétendre qu’il s’agit d’un coup d’Etat ».

Il a ajouté qu' »ils » préparent leurs plans dans les coulisses et qu’à chaque jour, ils changent de couleur et de position… Nous connaissons parfaitement notre responsabilité envers le peuple ».

Saïed a noté, également, qu’il n’a pas fait attention à cette conférence et à ses organisateurs… « Comment leur interdire cette activité et pourquoi? Quel est leur poids dans la société pour que j’intervienne? », s’est-il interrogé. Et de conclure qu’ne interdiction ne se fait que dans le respect de la loi.

sassi montasser

Laissez un commentaire