Al-Hamami : « Ghannouchi est un dictateur et il n’a aucune supériorité »

Écrit par sur 26 octobre 2021

Imad Al-Hamami, un dirigeant dont l’appartenance au mouvement Ennahda a été suspendue, a indiqué lors de sa présence à l’émission « Huna Tunisie », ce mardi 26 octobre, que son coup d’État contre Rached Ghannouchi, chef du mouvement Ennahda, n’était pas en cours. 25 juillet, mais depuis février 2020.

Al-Hamami a ajouté qu’il n’avait aucun problème personnel avec Rashid Ghannouchi, qui a confirmé qu’il est un dictateur au regard de la manière dont il dirige le mouvement Ennahda depuis 2019, en prenant toutes les responsabilités et en dérogeant aux règlements du mouvement. et des structures de mouvement contre le mur, comme il l’a dit.

Il a ajouté que lorsqu’il s’est éloigné de Rashid Ghannouchi, « certaines personnes l’ont transformé dans le quartier et sont entrés dans le mouvement Renaissance et le pays du quartier », notant que « ce sont eux qui ont inventé le sujet d’Imad al-Hamami, la trahison de Rashid Ghannouchi, alors que ce sont des gens incompétents qui ciblent les compétences et travaillent pour les tenir à l’écart du leader du mouvement. Ils ne veulent pas non plus renoncer à leurs intérêts.

Et il a ajouté que Rashid Ghannouchi n’avait aucune faveur ni faveur sur lui, en disant : « Ayez pitié de mes deux enfants qui me lisent, et j’ai mes martyrs et la compétence que nous démontrons.

L’invité de « Ici Tounes » a souligné que réformer le mouvement Ennahda est impossible tant que Rached Ghannouchi est toujours à la tête du mouvement.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Radio Awledna

Rihet Bledna

En ce moment

Titre

Artiste

Background