Une Française arrêtée après avoir fourni de faux pass sanitaires

Une jeune femme de 19 ans, qui travaillait au plus grand centre de vaccination de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis, pour avoir édité 24 faux pass sanitaires au bénéfice de proches.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux, qui la jugeait, l’a, également, condamnée à une inéligibilité de deux ans et à cinq ans d’interdiction d’exercer un emploi public.

Laissez un commentaire