Oussama Khlifi: « La Tunisie vit au rythme d’une déviation constitutionnelle »

L’Union interparlementaire envisagerait de former une équipe d’un certain nombre de députés. Et ce, pour effectuer une visite en Tunisie. L’objectif étant de s’enquérir de la crise parlementaire et politique. Puis, l’Union interparlementaire informera tous les parlements membres du résultat de cette visite.

C’est ce qu’affirme le député gelé Oussama Khlifi, dans un post rendu public, sur son compte officiel du réseau social Faceebook, aujourd’hui 7 septembre. En effet, Oussama Khlifi est actuellement à Vienne. Lors de son intervention, dans le cadre de la plénière du cinquième congrès des présidents des parlements, Oussama Khlifi affirme que « la Tunisie vit au rythme d’une déviation politique et constitutionnelle dangereuse qui a entravé le bon déroulement du travail du parlement ».

Il a évoqué également le gel du parlement et l’interdiction de voyage des députés; ainsi que les assignations à résidence. « D’autres ont comparu devant les tribunaux militaires », se plaigne-t-il. Pour lui, cette situation exige que « le club parlementaire intervienne pour un retour à la normale ». Le député considère qu’il s’agit d’une violation du principe de la démocratie parlementaire.

Enfin, notons que Oussama Khlifi est membre du Bloc parlementaire du parti Qalb Tounes. Il fait également partie de la Commission des affaires des Tunisiens à l’étranger. Ainsi que de la Commission de l’organisation et de la Commission du règlement intérieur et de l’immunité parlementaire.

Laissez un commentaire