L’Europe a connu son été le plus chaud

L’Europe a connu en 2021, son été le plus chaud jamais enregistré, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S), qui souligne les températures record observées en août dans les pays méditerranéens ravagés par les incendies.

La température moyenne de juin-juillet-août pour l’Europe a été supérieure de près de 1°C à la moyenne de 1991-2020,  indique Copernicus dans un communiqué. « Ce qui en fait l’été le plus chaud », par une faible marge (0,1°C), devant les étés 2010 et 2018.

La température du mois d’août a été assez proche de la moyenne, ce qui cache des disparités très importantes entre les différentes parties du continent.

Ainsi, les températures ont été inférieures à la moyenne dans le nord de l’Europe, mais plus élevées dans l’est et des températures record ont été enregistrées dans les pays méditerranéens.

« Lors de la canicule dans le sud de l’Europe, une température de 48,8°C a été enregistré le 11 août en Sicile. Cette température, si elle est confirmée par l’Organisation météo mondiale, serait la plus élevée jamais enregistrée en Europe », souligne le C3S.

La vague de chaleur, qui a également touché l’Espagne, et plus tôt dans le mois la Grèce et la Turquie, a contribué à des « conditions favorables » pour les incendies dévastateurs dans la région, a commenté le service européen.

Laissez un commentaire