L’OMS s’alarme de la hausse des morts en Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) redoute que la pandémie de Covid-19 fasse 236.000 morts supplémentaires en Europe d’ici le 1er décembre, se déclarant lundi préoccupée par la récente « stagnation » du rythme des vaccinations sur le continent.

« La semaine dernière, le nombre de morts dans la région a augmenté de 11%, avec une projection fiable prévoyant 236.000 morts en Europe d’ici au 1er décembre », s’ajoutant au 1,3 million de décès déjà provoqués par la pandémie sur le Vieux continent, a déclaré le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse.

Les pays de la région ont vu les taux d’infection augmenter à mesure que l’ancrage du variant Delta, plus contagieux, s’affirme, en particulier chez les personnes non vaccinées.
Sur les 53 états membres de la région, 33 ont signalé une hausse supérieure à 10% de l’incidence des cas sur deux semaines, a souligné M. Kluge.

Outre la forte transmissibilité du variant Delta, un « assouplissement exagéré » des restrictions et une augmentation des voyages cet été est à l’origine de la hausse des cas.

D’autant que le rythme des vaccinations a ralenti.

« Au cours des six dernières semaines, le taux a chuté de 14%, en raison d’un manque d’accès aux vaccins dans certains pays et d’un manque d’acceptation des vaccins dans d’autres », a relevé M. Kluge, appelant à augmenter la capacité de production et à dépasser les tentations nationalistes en partageant les doses.

Laissez un commentaire