Mohamed VI pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

Le roi du Maroc, Mohamed VI, est revenu, hier samedi lors de son discours prononcé à l’occasion du 22e anniversaire de la fête du Trône, sur la relation entre l’Algérie et le Maroc.

Mohamed VI dit qu’il n’est pas satisfait de l’état actuel de ces relations, « car il ne sert en rien les intérêts respectifs de nos deux peuples. Il est même jugé inacceptable par bon nombre de pays. »
Il a, par ailleurs, abordé la question de la fermeture des frontières terrestres entre les deux pays. Pour lui, «l’état normal des choses » entre l’Algérie et le Maroc, est que les frontières « soient et demeurent ouvertes».

Mohamed VI a, également, estimé que les «raisons ayant conduit à la fermeture des frontières sont totalement dépassées et n’ont plus raison d’être aujourd’hui.»

( Agences)

Laissez un commentaire