France : Des dizaines de milliers manifestent contre les restrictions

Aux cris de « Liberté, liberté ! », des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi en France contre les mesures gouvernementales décidées pour lutter contre la reprise de l’épidémie de Covid-19 sous l’effet du variant Delta.

La police a estimé le nombre des manifestants à 11.000 à Paris et près de 150.000 dans des rassemblements dans une centaine de villes, dont Marseille (sud), où des milliers de personnes de tous âges ont défilé aux cris de « Macron, ton pass, on n’en veut pas ».

A Paris, un cortège essentiellement constitué de « gilets jaunes », mouvement de contestation hostile à la politique sociale du gouvernement, a défilé depuis la Place de la Bastille, dans le sud-est de la capitale. Des incidents sporadiques ont opposé policiers à moto et manifestants, ont rapporté des journalistes de l’AFP.

Plusieurs milliers d’autres personnes, rarement masquées, se sont rassemblées au son de l’hymne national, la Marseillaise, sur la place du Trocadéro, dans l’ouest de Paris, à l’appel de l’ex-député européen d’extrême droite Florian Philippot.

« Liberté, liberté », scandaient les manifestants, venus de Paris et de province, regroupés autour d’une estrade entourée de dizaines de drapeaux français bleu-blanc-rouge. « Liberté, je ne suis pas ton cobaye », résumait un slogan porté sur une pancarte.

Dans un tweet, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait état de « 9 individus interpellés » à Paris, où des incidents ont eu lieu à proximité des Champs-Elysées. « Je condamne, a-t-il ajouté, avec la plus grande fermeté les comportements violents qui ont visé certains policiers, gendarmes et journalistes ».

Ce mouvement intervient alors que les Français se disent majoritairement favorables à la décision prise le 12 juillet par le président Emmanuel Macron de rendre obligatoire la vaccination pour les soignants et d’autres professions sous peine de sanctions.

L’extension du pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif récent) à la plupart des lieux publics recueille aussi une majorité d’approbations, selon un sondage publié au lendemain de ces annonces.

Déjà appliqué dans les lieux culturels et de loisirs, ce pass sanitaire doit être étendu début août aux cafés, restaurants et trains.

L’annonce des nouvelles mesures par Emmanuel Macron a eu pour effet d’accélérer la vaccination en France: 39 millions de personnes, soit 58% de la population totale, avaient vendredi reçu au moins une dose, et 48% sont complètement vaccinés.

Mais après un reflux de l’épidémie au printemps, le nombre de contaminations explose en France sous l’effet du variant Delta, hautement contagieux, passant de 4.500 le 9 juillet à près de 21.500 vendredi. L’épidémie a fait plus de 110.000 morts en France à ce jour, selon le site officiel santepubliquefrance.fr.

L’opposition aux mesures gouvernementales fédère des manifestants anti-masques, anti-vaccins ou anti-confinement aux revendications protéiformes.

Samedi dernier, plus de 110.000 personnes avaient manifesté dans tout le pays contre la vaccination, la « dictature » ou le pass sanitaire.

(AFP)

Laissez un commentaire