Covid-19: Cluster à Bordeaux et vaccination anticipée

Une opération de dépistage massive a été  organisée à partir de vendredi 21 mai dans le quartier de Bacalan à Bordeaux, après la découverte d’un cluster. On compte désormais 46 personnes positives, à un « variant d’intérêt » rare, mais déjà détecté en France. Il semble plus transmissible, selon l’ARS.
Un variant du Covid-19, qui n’avait jusqu’ici été détecté que sur de rares cas en France, semble être à l’origine d’un cluster dans le quartier de Bacalan à Bordeaux depuis le week-end dernier, comme l’indique le professeur Patrick Dehail, conseiller médical auprès du directeur de l’ARS.

« On a identifié 46 cas positifs au moment où je vous parle, avec l’identification d’un variant d’intérêt, qui peut être préoccupant, du fait d’une mutation qui le rend plus transmissible, peut-être, que les précédents. Ce variant a été identifié par un séquençage au CHU de Bordeaux, et c’est en confirmation auprès du CNR de Lyon » précise-t-il.

Il s’agit « d’un variant déjà connu, mais qui n’avait jusqu’alors produit que quelques cas sur le territoire national » ajoute Patrick Dehail. « Ce variant n’est pas nouveau, mais il n’y a, à ma connaissance, pas de lieu en France où il a contaminé autant de personnes sur un même endroit. Nous avons deux chaînes de transmissions reliées entre elles sur ces 46 cas, nous avons pu être extrêmement réactifs avec l’aide de tout le monde pour essayer de circonscrire au mieux les choses. »
Dépistage massif et vaccination anticipée ?

Ce vendredi, une importante opération de dépistage a débuté, organisée par l’ARS dans le quartier, au sein de la salle communale Pierre Tachou. Elle doit durer sept jours, et tous les habitants du quartier sont invités à s’y présenter.

Parmi les 46 personnes contaminées, dont des jeunes et des enfants, aucun cas grave n’est signalé. D’autre part, aucune des personnes contaminées n’avait été vaccinée.

Si pour le représentant de l’ARS, « il n’y a pas d’inquiétudes à avoir au-delà de cette transmissibilité un peu augmentée », des discussions sont engagées avec le ministère de la Santé pour anticiper l’ouverture à la vaccination des plus de 18 ans avant le 31 mai, dans le quartier de Bacalan, voire pour tout Bordeaux.

(Source: AFP)

Laissez un commentaire