La BM réitère son soutien à la Tunisie

Le vice-président du groupe de la Banque Mondiale (BM) chargé des affaires de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), Ferid Belhaj a renouvelé, jeudi à Tunis, l’engagement de cette institution financière à poursuivre le soutien de la Tunisie et son accompagnement durant cette période délicate afin qu’elle puisse franchir les difficultés économiques qu’elle rencontre.

Lors d’une rencontre avec le président de l’Union tunisienne de l »industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Samir Majoul, Belhaj a souligné la portée du rôle du secteur privé qui demeure la principale locomotive pour la croissance économique et la création des richesses afin de répondre aux besoins du pays pour un rapport fructueux entre l’administration et le monde des affaires, ce qui est de nature à réaliser une croissance économique satisfaisante, selon un communiqué publié jeudi par l’UTICA.
Exposant certains programmes de coopération entre la Tunisie et la BM, notamment le programdme spécifique au soutien des couches vulnérables et à la contribution au financement de la campagne de vaccination contre le COVID-19, Belhaj a souligné la conviction totale de la BM d’établir le dialogue et la coordination avec l’Organisation Patronale étant donné qu’elle représente le secteur privé dans le pays.
La rencontre qui a vu la participation des membres du bureau exécutif de l’UTICA et des assistants du vice-président de la BM, a été une occasion pour aborder la situation économique et sociale dans le pays et les difficultés dont il souffre, atteignant leur apogée au cours de l’année dernière, sous l’effet du coronavirus.
Les participants ont évoqué l’ample contribution du secteur privé à la croissance économique du pays, soulignant la nécessité de l’impulser davantage à travers la facilitation de l’initiative privée, la résolution des problèmes liés au climat des affaires et de l’activité économique ainsi qu’aux établissements publics et la réforme administrative.
Ils ont estimé que pour surmonter ces difficultés, il fallait regagner la confiance et instituer un programme de redressement et engager une myriade de réformes pouvant contribuer à renforcer la compétitivité de l’économie nationale.
Les participants ont insisté sur la nécessité d’œuvrer pour limiter les grands déséquilibres financiers du pays, d’optimiser la subvention et de l’orienter vers les ayant droit, outre la concrétisation d’un partenariat effectif entre les secteurs public et privé, l’intensification de l’investissement dans le domaine des énergies renouvelables, la réforme du code de change et la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle qui provoquent de grandes pertes à l’économie organisée.
Ils ont, également, souligné la nécessité de résoudre les problèmes logistiques qui paralysent l’investissement et l’exportation, de renforcer le rayonnement de l’image de la Tunisie en tant que destination d’investissement et de dynamiser la diplomatie économique.
Les représentants de l’UTICA ont appelé la BM à contribuer activement au programme de la réalisation des projets surtout auprès des jeunes et à concrétiser l’initiative lancée par le Patronat, sous le signe  » un projet pour chaque famille « .
Il convient de rappeler que le vice-président de la BM, Ferid Belhaj a annoncé le 16 mars 2021 la réservation de 100 millions de dollars, soit 275 MD pour la campagne de vaccination contre le Coronavirus. Précédemment (15 mars 2021), il a annoncé l’allocation d’une enveloppe de 300 millions de dollars, en faveur d’un million de familles tunisiennes.

Laissez un commentaire