AstraZeneca suspendu dans plusieurs pays

Les Pays-Bas ont suspendu dimanche par précaution l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 jusqu’au 28 mars inclus, après que des « effets secondaires possibles » ont été rapportés au Danemark et en Norvège, sans lien avéré à ce stade.

L’Irlande s’est elle aussi ajoutée à la liste des pays européens ayant suspendu par précaution des injections du vaccin anti-Covid-19 d’AstraZeneca après des cas graves de formation de caillots sanguins chez des adultes vaccinés.

La commission irlandaise chargée du programme de vaccination a recommandé cette mesure au nom du « principe de précaution » après un rapport norvégien rapportant « quatre nouveaux cas graves de caillots sanguins chez des adultes ».

La Norvège, qui comme l’Islande, le Danemark ou la Bulgarie, avait annoncé la suspension des injections du vaccin d’AstraZeneca, s’est en outre inquiétée samedi de cas d’hémorragies cutanées chez des personnes relativement jeunes ayant reçu une dose du vaccin.

La région du Piémont (nord-ouest de l’Italie) a annoncé dimanche avoir repris les vaccinations AstraZeneca après les avoir suspendues pendant quelques heures, en excluant toutefois par précaution un lot, après la mort d’un enseignant vacciné la veille.

Laissez un commentaire