Meurtre Khashoggi: Ryad rejette  »totalement » le rapport américain

L’Arabie saoudite a « totalement rejeté », vendredi, le rapport des services de renseignement américains qui ont accusé le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, d’avoir « validé » l’assassinat du journaliste et critique saoudien Jamal Khashoggi, en 2018.

« Le gouvernement d’Arabie saoudite rejette totalement les conclusions fausses et préjudiciables contenues dans le rapport concernant la direction du royaume et ne peut les accepter en aucun cas (…) », a affirmé le ministère des Affaires étrangères,; dans un communiqué.

« Le prince héritier d’Arabie saoudite a validé une opération à Istanbul, en Turquie, pour capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi », ont écrit les services de renseignement américains dans un rapport déclassifié à la demande du président Joe Biden alors que son prédécesseur Donald Trump l’avait gardé secret.

« Le prince héritier considérait Khashoggi comme une menace pour le royaume et plus largement soutenait le recours à des mesures violentes si nécessaire pour le faire taire », ont-ils ajouté.

Le rapport américain « contient des conclusions et des informations erronées », a ajouté le ministère saoudien.

« Il est vraiment malheureux que ce rapport, avec ces conclusions injustifiées et fausses, soit publié alors que le royaume a dénoncé clairement ce crime odieux et que ses dirigeants ont pris les mesures nécessaires pour s’assurer qu’un tel drame ne se reproduise jamais », a-t-il poursuivi.

« De même, le royaume rejette toute décision qui porte atteinte à sa direction, sa souveraineté et à l’indépendance de son système judiciaire », selon le communiqué.

Le ministère a dans le même temps réaffirmé que « le partenariat entre l’Arabie saoudite et les Etats-Unis est solide et fort, et est fondé depuis des décennies sur le respect mutuel ». « Nous espérons que ce partenariat continuera sur cette même base. »

Laissez un commentaire