Inde: Un forage pour tenter de sauver des hommes piégés dans un tunnel

Les opérations de sauvetage dans le nord de l’Inde tentaient jeudi un forage dans l’espoir d’atteindre la trentaine de personnes piégées dans un tunnel depuis qu’une crue dévastatrice, imputée à la rupture d’un glacier, a ravagé dimanche une vallée faisant au moins 32 morts et 170 disparus.

Dans la vallée défigurée de l’Etat de l’Uttarakhand, à Tapovan, les équipes se démènent jour et nuit pour déblayer les tonnes de magma de roches, de boue et de neige qui obstruent le tunnel d’une centrale hydroélectrique dévastée.

Plus de 170 autres personnes sont portées disparues dans cet État himalayen, légèrement plus petit que la Suisse, depuis la catastrophe, et seuls 32 corps ont pu être retrouvés à ce jour.

Dans le tunnel, alors que l’espoir de retrouver des survivants s’amenuise, les opérations progressent avec lenteur, en raison de son exigüité et de la quantité de décombres qui entravent les sauveteurs.

Jeudi, un forage était tenté depuis un des tunnels adjacents dans l’espoir d’atteindre la trentaine d’hommes pris au piège, ont déclaré les autorités.

« Les tunnels communiquent au-delà des décombres et de la bouillasse », a expliqué Vivek Pandy, un sauveteur au quotidien Times of India, « nous espérons que les ouvriers piégés se trouvent dans un tunnel adjacent que nous pouvons atteindre. »

Laissez un commentaire