Décès de l’acteur égyptien Izzet El-Aleyli à l’âge de 86 ans

Biographie de Izzet El-Alayli

Acteur égyptien, de son nom complet, Izzet Hassan El Alayli. Né le 6 février 1934 dans un quartier ouvrier du Caire. Au primaire déjà il récitait parfaitement des chants traditionnels pour les interpréter. Il s’amusait à imiter les enseignants et des chanteurs avec talent. Il obtint une maitrise de l’Institut Supérieur d’Art Dramatique, en 1960.
Après le décès de son père il se retrouva responsable de ses quatre sœurs. Il va alors devoir pratiquer sa passion, la comédie, tout en gagnant sa vie. Durant la décennie soixante il va réussir à obtenir des rôles secondaires dans un premier temps, comme avec « Une lettre d’une femme inconnue » en 1962 avec Farid Al Atrach, « Entre deux palais » avec Yahya Chahin, « L’espion » avec Farid Chawki en 1964, « Le Camp des filles » en 1967, ou » Trois visages pour l’amour  » en 1969. En parallèle il présentera un grand nombre de feuilletons télévisuels. A partir des années soixante-dix, Izzet El Alayli va s’imposer davantage et il interprètera plusieurs grands rôles dans de nombreux films qui ont enregistré un grand succès, comme : « La terre » avec Mahmou El-Milijy en 1970, « Les loups ne mangent pas de viande » en 1973, ou Sakka est mort en 1976. Il continuera sur sa lancé durant les années quatre-vingts avec des rôles difficiles. Les producteurs le choisiront pour incarner souvent des personnages résistants et combatifs. En effet sa grande taille et son regard triste le favoriseront aussi pour des rôles nécessitant autant d’investissement physique qu’émotionnel. C’est ainsi qu’il tournera en 1986 « L’anneau et Le bracelet » avec Chayrahane ou « Toute Wa Nabout » avec Hamdi Ghayt, et Samir Sabri. En 1990, il tournera avec Omar Charif « Un citoyen Égyptien ». A partir des années quatre-vingt-dix il tournera surtout dans des séries pour la télévision.
Sur un plan personnel

Izzet El-Alayli est marié et père de deux enfants, un garçon, son fils Mahmoud et une fille, Raja.
Son fils Mahmoud El-Alayli dentiste de métier, a décidé depuis peu de suivre les traces de son père. Il participera alors dans certains films et séries. De même qu’il anime une émission sur une chaîne sattelittaire.

Laissez un commentaire