Loi séparatisme: une quinzaine à haut risque pour Gérald Darmanin

Après l’examen en commission, les débats sur la loi renforçant les principes républicains s’ouvrent lundi à l’Assemblée. Un baptême du feu pour le jeune ministre de l’Intérieur.

La droite et le Rassemblement national se tiennent prêts pour durcir le texte, les autorités religieuses donnent de la voix pour dénoncer une atteinte à la liberté de culte. L’examen en première lecture, à partir de lundi dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, du projet de loi renforçant les principes républicains promet d’être animé. Pas moins de 2647 amendements ont été déposés par les députés et le gouvernement. S’il est important, le chiffre est loin de constituer un record sous cette législature. Pour autant, tous ne seront pas discutés en séance durant les quinze jours de débats parlementaires.

Laissez un commentaire