Nouvelle étape dans la vaccination

La campagne grand public, ouverte aux plus de 75 ans non résidents en Ehpad et aux personnes à risque élevé, commence aujourd’hui dans les plus de 800 centres présents sur le territoire. Sur le terrain, élus locaux et médecins craignent un manque de doses. C’est ce lundi que démarre la campagne grand public de vaccination, avec les personnes âgées de plus de 75 ans non résidentes en Ehpad (qui représentent 5 millions de personnes) et les personnes à “haut risque” (800.000 personnes). Au total, 800 centres vont ouvrir leurs portes pour les accueillir, sur réservation via des plateformes notamment. Mais sur le terrain, l’inquiétude grandit concernant le nombre de doses disponibles. Certains élus locaux indiquent que les chiffres initialement annoncés et sur lequels ils ont organisé leur campagne ont finalement changé à la dernière minute. Autre écueil: recevoir la deuxième injection nécessaire dans les temps (21 ou 28 jours après la première, selon qu’il s’agisse de celui de Pfizer ou de Moderna), alors que le surbooking menace. D’après les chiffres du 17 janvier du ministère des Solidarités et de la Santé, 422.127 personnes ont été vaccinées en France depuis le début de la campagne.

Laissez un commentaire