Le Mouvement Socios Clubistes appelle à sauver le Club Africain

L’association « Mouvement Socios Clubistes » a annoncé, dans un communiqué, avoir  envoyé des correspondances à la présidence du gouvernement, la FIFA et la CAF pour leur faire part des dépassements commis par le président du Club Africain, Abdessalem Younsi.

Parmi les dépassements mentionnés dans ces correspondances :
Licenciements abusifs de joueurs et de staffs techniques
Le non-respect des engagements contractuels liant le club à ses joueurs et ses entraîneurs, ayant impliqué un nombre important et sans précédent de sanctions à l’encontre du club.
Aucun rapport financier et moral n’a été fait depuis sa nomination en 2018
Aucune assemblée générale évaluative n’a été tenue depuis son élection en 2018
Mauvaise gestion administrative
Soupçons de corruption, notamment en relation avec les contrats de sponsoring du club.
Par conséquent, le Club Africain se trouve dans une grave situation financière et il est conduit par un bureau directeur qui n’a plus de légitimité depuis la démission de neuf de ses membres en juin dernier et la décision du tribunal de valider la dissolution du BD le 10 septembre 2020.

Ingérence de la FTF dans les affaires du CA
Le communiqué indique que le bureau directeur du CA a mandaté la Fédération tunisienne de football pour organiser les élections du club mais l’unique liste candidate a été rejetée pour le motif de non-détention du candidat du diplôme du baccalauréat alors que la FTF n’a eu aucun souci à reconnaître Abdessalem Younsi qui n’aurait pas prouvé qu’il dispose de ce diplôme.

Le processus électoral a été brusquement interrompu par la commission de la FTF. En dépit d’un jugement en référé du tribunal de première instance de Tunis en date du 7 septembre 2020 qui oblige la FTF à reprendre le processus, l’instance refuse toujours l’exécution de cette décision.

Le Mouvement socios clubistes a affirmé, dans ce communiqué, que cela amène à conclure que le président de la FTF, Wadie Jary intervient clairement dans les affaires intérieures du club pour couvrir Abdessalem Younsi.

L’association a, en outre, appelé à ouvrir une enquête officielle concernant les agissements du président du CA et du président de la FTF pour des soupçons d’intérêts croisés dans le football tunisien.

Partager :

Laissez un commentaire