États-Unis – présidentielle : Donald Trump reconnaît, à sa façon, la victoire de Joe Biden

Le président américain, Donald Trump, a donné son accord pour le lancement du processus de transfert du pouvoir à son rival démocrate, Joe Biden. C’était dans la soirée du lundi 24 novembre 2020. Toutefois, le milliardaire semble encore s’accrocher à sa victoire, comme il l’a souligné sur son compte Twitter. « Je crois que nous triompherons », a-t-il écrit. Il faut dire, néanmoins, que Donald Trump a franchi un pas considérable vers la reconnaissance de sa défaite. Joe Biden, pour sa part, a déjà commencé à former ses équipes.

Dans ce même contexte, Donald Trump a promis, toujours sur Twitter, de poursuivre un « juste combat » sachant qu’il multiplie les recours en justice, sans succès, pour tenter de démontrer des fraudes lors du scrutin présidentiel du 3 novembre.

Il a, cependant, nuancé : « dans l’intérêt supérieur de notre pays, je recommande que l’agence gouvernementale chargée du transfert du pouvoir fasse ce qui est nécessaire concernant les protocoles », a encore écrit le président sortant, qui ajoute : « j’ai demandé à mon équipe de faire de même ». L’équipe de Joe Biden a aussitôt pris note d’une étape permettant « un transfert du pouvoir pacifique et sans accroc ».

Il faut souligner que le déni jusqu’ici de Donald Trump signifiait, entre-autres, que Joe Biden n’avait toujours pas accès aux informations classées secret-défense sur les questions ultrasensibles qui concernent la sécurité des Etats-Unis, comme c’est l’usage. Le président démocrate élu n’a pas pu commencer à coordonner avec l’équipe Trump la gestion de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 257 000 morts aux Etats-Unis. Avec ce feu vert de Donald Trump, la transition devrait donc s’accélérer.

Avec AFP

Laissez un commentaire