Didier Raoult à nouveau marginalisé et accusé de « charlatanisme » par l’Ordre des Médecins

Longtemps absent de la scène médiatique, le Professeur Didier Raoult, virologue et directeur de l’institut hospitalo-universitaire de Marseille, fait, une fois encore, l’objet de campagne de dénigrement. Cette fois-ci, il est dans le viseur de l’Ordre des Médecins qui a décidé de le poursuivre.

L’information a été relayée par Paris Match ce jeudi 12 novembre 2020. L’Ordre des Médecins reproche à Didier Raoult une kyrielle d’entorses au code de déontologie, à savoir : la violation de la confraternité, information erronée du public, exposition à un risque injustifiée… Plus étonnant encore : l’Ordre des Médecins accuse le Professeur Raoult de charlatanisme.

La procédure a été lancée suite à une série de signalements et à une plainte reçue par l’Ordre des Médecins depuis l’éclatement de la crise sanitaire au printemps 2020, liée au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19). Par exemple, un professeur de mathématiques dans un collège reproche à Didier Raoult « le manque de fiabilité de l’essai clinique mené à l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille ».

Cinq autres médecins hospitaliers ont dénoncé la présumée surmédiatisation du Professeur, affirmant que son discours s’opposait aux données et aux résultats scientifiques. « Didier Raoult est allé jusqu’à prôner et prescrire des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvées, au minimum inefficaces, au pire dangereuses », lit-on encore dans la plainte des médecins.

Connu pour son franc-parler et pour sa combativité, Didier Raoult a toujours fait l’objet de critiques de toute part en France. Aujourd’hui marginalisé, le Professeur ne semble pas servir les intérêts de certains dirigeants selon ses soutiens.

Laissez un commentaire