Réserves en devises de la Tunisie : la diaspora tunisienne à l’étranger sauve (encore) la mise

Contre toute attente, les réserves tunisiennes en devises ont récemment battu des records malgré la conjoncture microéconomique et macroéconomique difficile. Selon les derniers chiffres de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), elles ont atteint 147 jours d’importation à la date du 9 novembre 2020, ce qui équivaut à 21,3 milliards de dinars.

En fait, c’est un record qui n’a jamais été atteint depuis 10 ans. Comparé la même période en 2019, la Tunisie enregistre une hausse de 3 milliards de dinars – 44 jours supplémentaires d’importation -. Il faut rappeler que les entrées en devises ont été faibles cette année à cause, notamment, de la chute vertigineuse de l’activité touristique en raison de la crise sanitaire.

Les revenus de transfert d’argent effectués par la diaspora tunisienne à l’étranger ont constitué un levier inespéré pour la Tunisie. Comme nous l’avons souligné, ces revenus ont atteint, jusqu’en octobre 2020, 4,69 milliards de dinars, ce qui est largement supérieur aux revenus touristiques qui ont à peine atteint 1,8 milliard de dinars durant la même période.

Il est clair que l’apport de la diaspora tunisienne à l’étranger reste conséquent pour notre pays. Toutefois, cette même diaspora demeure, d’une certaine façon, « discriminée » par rapport aux touristes étrangers. Chose que l’on constate chaque année et durant les vacances…

Laissez un commentaire