Masques chirurgicaux à usage unique : une bonne nouvelle pour notre portefeuille et pour la planète !

Par définition à usage unique, les masques chirurgicaux présentent un lourd impact environnemental. Il semble que cela va changer. De fait, UFC-Que Choisir a effectué des tests sur trois modèles de ce type de masques, et ce après 10 lavages en machine à laver à 60 degrés. Résultat : tous les produits ont « gardé d’excellentes capacités de filtration ».

Ce constat a été fait à l’issue d’une brève étude de marché menée par le collectif et qui a été publiée ce mardi 10 novembre 2020 (suivre ce lien pour accéder à l’intégralité de l’étude). UFC-Que Choisir a qualifié ces résultats « de bonnes nouvelles pour le porte-monnaie » et, surtout, pour la planète.

« En dépit d’un léger feutrage, les masques chirurgicaux lavés font donc jeu égal, et au-delà, avec les plus performants des masques en tissu portant la garantie Afnor/DGA », lit-on dans l’étude de l’association, qui précise que les attaches des masques sont restées fixes au fil des opérations de lavages.

Le collectif assure, de ce fait, que les masques chirurgicaux – prévus pour une utilisation de 4 heures selon les autorités sanitaires – sont réutilisables. Leur efficacité ne sera donc pas compromise.

Laissez un commentaire